Belgium Remix

512954

26/04/2022 - 04/05/2022

Belgium Remix

Dieser Inhalt steht nicht auf Deutsch zur Verfügung und wird daher in einer anderen Sprache angezeigt.

J'AI ETE EDUQUE DE MANIERE AUTORITAIRE & FRANCOPHILE aborde la situation explosive de notre monde contemporain, et l'idée de la fracture à l'échelle individuelle, à l'échelle d'un pays et à celle du monde.
"Je suis né et j'habite dans un pays cocasse. Dans mon pays, nous parlons plusieurs langues. Mais il n'est pas rare que nous en utilisions une autre pour nous entendre entre nous. Dans mon pays, nous ne formons pas vraiment un pays, encore moins une nation, et pourtant dit-on, mon pays est la capitale de l'Europe. Malgré cela dans mon pays, dit-on encore, certain•e•s veulent se séparer les uns des autres.
Dans mon pays, il y a beaucoup de frontières. Car mon pays ne se contente pas de ce qui la sépare des autres pays : l'Allemagne, la France, les Pays-Bas, le Luxembourg (très important le Luxembourg). Tout cela est fort bien mais cela manque un peu d'ambition. Alors mon pays a inventé d'autres frontières, à l'intérieur même de mon pays. Mon pays appelle cela : frontière linguistique, communautaire ou régionale. Cela dépend de l'humeur.
Dans mon pays, de mémoire d'homme, les deux premiers mots que l'on apprend à l'école sont : crise communautaire et gemeenschapscrisis (il faut prendre en compte les des deux côtés de la frontière linguistique). Les deux suivants sont : Réforme de l'état et Staatshervorming.
C'est bien, c'est un nom et un adjectif, et ainsi nous apprenons la grammaire de notre pays et de nos langues respectives. Dans mon pays, je le dis souvent, si mon pays était réellement un pays, je le dis aussi très souvent, ce pays pourrait être d'une grande richesse, il est aujourd'hui — un peu à l'image du monde — un incompréhensible chaos".
L'une des spécificités du texte est d'être écrit en plusieurs langues (FR, NL et EN) sans surtitre, tout en restant compréhensible pour les publics francophones auxquels il est destiné.
Avec Texte Laurent Plumhans
Avec la collaboration de Yannick de Coster, Emilie Maréchal et Benjamin Op de Beeck
Mise en scène Laurent Plumhans
Assistante à la mise en scène Ninùccia Berthet
Avec Emilie Maréchal et Benjamin Op de Beeck Scénographie Johanna Daenen en collaboration avec Sylvain Descazot et François Prodhomme
Costumes Johanna Daenen
Réalisation des décors et des costumes Johanna Daenen (décors en collaboration avec Sylvain Descazot et François Prodhomme)
Créateur son Luc Bersier et Laurent Plumhans
Créateur lumière Xavier Lauwers
Régisseur général et lumière Carmelo Capizzi Photographe de plateau Margot Briand Chargée de communication Isabelle Plumhans Chargée de production et suivi Tax Shelter Marta Bassan
Chargée de diffusion Alex Sartoretti Production DC&J, DROITDANSLEMUR
Coproduction DC&J, DROITDANSLEMUR Théâtre Marni et CC de Verviers Avec le soutien du Théâtre Marni, A mots découverts (Paris) et Gare au théâtre (Vitry-sur-Seine), du Théâtre Poème 2,
de la Chartreuse (Villeneuve-les-Avignon), WBI, de la SACD et de la Fabrique de Théâtre. Texte Lauréat ARTCENA 2019
Production DC&J Création avec le soutien du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter
Remerciements Théâtre de la Vie, Bamp

Praktische Infos