La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871)

523623

09/12/2021 - 30/01/2022

La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871) La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871) La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871) La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871) La Senne à ciel ouvert : de la période française au voûtement (1795 – 1871)

Dieser Inhalt steht nicht auf Deutsch zur Verfügung und wird daher in einer anderen Sprache angezeigt.

C'est aux alentours de la Senne, dans les quartiers où l'artisanat tributaire de l'eau s'était développé depuis le Moyen Âge, qu'a débuté la révolution industrielle à Bruxelles. L'étude de cette partie de la ville, de 1795 à 1871, démontre les conséquences très rapides des réformes qui furent imposées par la Révolution française. En quelques décennies, quantité d'activités industrielles se sont installées dans le tissu urbain médiéval, qui s'est considérablement densifié, et qui a fini par imploser sous l'effet de la surpopulation et de l'insalubrité.
Pour la première fois, une étude minutieuse, maison par maison, met à profit les dossiers de rapports d'expropriation conservés aux Archives générales du Royaume. Elle permet de comprendre le processus de dégradation du tissu urbain et des conditions de vie qui a conduit à la décision d'entreprendre le voûtement complet de la rivière, suite à une vague d'épidémies meurtrières. On y observe la coexistence de modes de vie anciens et d'activités industrielles dans des quartiers de plus en plus densément habités où le débit de la rivière ne suffisait plus à garantir la salubrité.
Cette histoire de la Senne au 19e siècle constitue une suite à l’exposition consacrée à la rivière bruxelloise du Moyen Âge au 18e siècle, qu’elle vient enrichir par une abondante iconographie en partie inédite. On y découvre l'allure de ces quartiers qui ont disparu, remplacés par les grands boulevards et la Bourse de Commerce dans le but de donner un nouveau visage à la capitale.
Pierre Loze

De septembre 2021 à mars 2022, l’Association du Patrimoine artistique, la Région Bruxelles-Capitale, les Musées de la Ville de Bruxelles, les Halles Saint-Géry, XR4Heritage et le CIDEP s'associent pour fêter les 150 ans du voûtement de la Senne. #150szenne

Références et crédits images :

1.(Affiche) Jean-Baptiste Van Moer, Vue de la Senne prise à Saint-Géry, près de la maison Pelseneer le 6 juin 1868, inv. L.1888.7. © Musées de la Ville de Bruxelles - Maison du Roi.

2.Louis Ghémar, Vue de la Senne et de l’église Saint-Augustin depuis la rue de la Fiancée, 1867, photographie. © KBR, Cabinet des Estampes, S.II 21382.

3.Guillaume-Philidor Burggraaff, d’après Jean-Baptiste Madou, L’Estaminet À l’Aigle d’Or, rue de la Fourche, 41, à Bruxelles, vers 1820/1825, lithographie et aquarelle. © KBR, Cabinet des Estampes, inv. S.III 1311.

4.Jean-Théodore Kämpfe, Les Travaux de voûtement de la Senne depuis la rue des Teinturiers vers le Nord, juillet 1870, photographie. © KBR, Cabinet des Estampes, S.III 118687.

5.François Antoine Bossuet, Le Marché des Récollets, 1829, crayon, rehaut de blanc sur papier, Album IX-25 (11). © Archives de la Ville de Bruxelles.

Praktische Infos