Weg

475494

11/06/2020 - 13/06/2020

Weg

Dieser Inhalt steht nicht auf Deutsch zur Verfügung und wird daher in einer anderen Sprache angezeigt.

Originaire de Buenos Aires et installée en Belgique depuis 2000, Ayelen Parolin est une créatrice bouillonnante. Ses pièces explorent les forces enfouies, les clichés d’un monde formaté, qui se veut performant, et notre aspira on à une émancipa on individuelle ou collective. La nature sauvage et instinctive des corps y rivalise avec leur domestication et leur esthétisation. WEG trace un nouveau chemin dans le parcours en pleine expansion de la chorégraphe et interroge la notion de plaisir.
L’écriture chorégraphique d’Ayelen Parolin est à la fois joueuse et rigoureuse, à l’instar de la musique qui l’accompagne, composée et jouée live par la pianiste Lea Petra. Alter ego de la partition dansée, la musique souligne ou transcende le mouvement à l’œuvre sur le plateau. Pour cette création, la chorégraphe réunit neuf danseurs qu’elle plonge dans la no on de jouissance dans sa pluralité maximale, comme alternative aux dogmes normatifs ambiants. Ces neuf corps en migration constante, comme autant d’électrons libres, avancent, se croisent, s’entrechoquent et mêlent leurs grammaires, vocabulaires et esthétiques, en faisant jaillir les variations, les antagonismes et les fissures. Ayelen Parolin orchestre l’ensemble à l’image d’une polyphonie kaléidoscopique. La chorégraphe poursuit sa vision utopique : la réconciliation des contraires, l’acceptation du chaos et de l’imperfection comme espaces de liberté. Un essai chorégraphique pluriel, extravagant, foisonnant et tumultueux, qui capture à la fois le naturel, le social et le poétique.

Praktische Infos