Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle.

462275

15/03/2019 - 20/12/2019

Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle. Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle. Bernard van Orley. Rouge-Cloître et la forêt de Soignes au XVIe siècle.

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

Vers 1528, Bernard van Orley (vers 1488 – 1541), peintre à la Cour de Marguerite d’Autriche (1480 – 1530), réalise les cartons de tapisserie pour le tissage d’une tenture à la gloire de la dynastie des Habsbourg : les célèbres Chasses de Charles Quint plus connues sous le nom des Chasses de Maximilien. À cette occasion, le riche programme iconographique envisagé par l’artiste dépeint successivement les différentes façons de chasser à la Cour à Bruxelles tout au long de l’année. La précision topographique permet aisément l’identification de diverses contrées bruxelloises parmi lesquelles figure, dans tapisserie du Mois de juillet, le prieuré de Rouge-Cloître accolé à l’ancienne église aujourd’hui disparue.

Dans le cadre de l’année 2019 consacrée au peintre Pieter Bruegel et plus largement à Bruxelles au XVIe siècle, l’exposition, présentée sous forme de panneaux didactiques, met à l’honneur le peintre Bernard van Orley au travers de quatre thématiques.
La première présente au spectateur l’artiste, l’iconographie et les circonstances exceptionnelles de cette commande royale.
Ensuite, une attention particulière est accordée à la richesse des décors sylvestre et floristique représentés au sein des compositions témoignant de ce que fut vraisemblablement la forêt de Soignes, il y a plus environ 500 ans.
Le troisième thème interroge les vestiges archéologiques du site d’après le dessin – issu de l’atelier de Bernard van Orley – représentant le prieuré de Rouge-Cloître – et tente de dresser le portrait du cloître entre 1450 et 1550. Quelques objets archéologiques inédits sont présentés à cette occasion.
Enfin, le thème final reconsidère les grands principes de la peinture de Bernard van Orley au travers de l’influence du peintre et frère convers Hugo van der Goes, ancien habitant bien connu du monastère du Rouge-Cloître.

Cette exposition gratuite est réalisée avec le soutien de Bruxelles Urbanisme et Patrimoine (Direction Patrimoine culturel), anciennement Direction des Monuments et des Sites.

Tarif commun avec l'exposition principale.

Practical information