Chromatic

465427

01/02/2019 - 02/03/2019

Chromatic

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

A
rtiste finlandaise installée à Bruxelles depuis 2011, Elina Salminen a d’abord étudié la poésie et la littérature française à la Sorbonne à Paris avant de retourner dans son pays natal où elle enseignera le français tout en s’adonnant déjà à la peinture par l’apprentissage des principales techniques de peinture et de dessin. C’est en arrivant à Bruxelles qu’elle consacrera cinq années à approfondir ses connaissances picturales en suivant un master dans l’atelier de peinture de l’Académie Royale des Beaux-Arts. Elle y pratiquera d’abord la peinture figurative pour ensuite confirmer ses affinités pour une approche abstraite grâce aux conseils avisés de Stéphane Balleux.

Aujourd’hui, l’œuvre d’Elina Salminen questionne la perception à travers la couleur en déclinant ses recherches plastiques sous forme de tableaux-objets mais aussi d’interventions in situ. Proches de la sobriété minimaliste, les œuvres monochromiques d’Elina Salminen intègrent les concepts d’espace, de temps et de lumière en mettant l’accent sur la couleur. « Le point de départ pour moi est la couleur qui m’intéresse parce qu’elle est immatérielle, elle est lumière. (…) C’est pour ça que j’aime travailler avec des matériaux proches de l’invisible comme le verre, le tulle, les feuilles transparentes, etc. »

Les créations in situ d’Elina Salminen présentent une image détachée de la planéité du support (une image abstraite bien sûr) qui questionne les limites du cadre et de la toile et invite à une vision désincarnée sensible à la temporalité intangible. Cette dimension spatio-temporelle du travail de l’artiste se matérialise dans le placement d’éléments opalescents, comme le tulle ou le verre, permettant à la lumière, la couleur et l’espace des interactions spécifiques. La lumière crée des réverbérations qui impriment à l’œuvre un certain « romantisme » mais néanmoins le travail reste structuré par une variété subtile de tonalités chromatiques.

Face à ses peintures-objets, le spectateur est confronté à la fois à des tableaux qui semblent relever d’un statut matériel clair, la couleur étant puissamment liée au support et formant une couche à la matérialité affirmée, mais aussi à des panneaux de bois découpés où la toile devient une membrane recouvrant un vide où se reflète un halo énigmatique de lumière colorée. La couleur s’est répandue dans l’espace où il n’y a rien, un espace vide matérialisé par la lumière en quoi la couleur s’est transformée.
La question de l’espace étant centrale dans l’approche picturale de l’artiste, la MAAC a aménagé sa programmation afin qu’elle puisse occuper les espaces d’exposition pendant plus d’un mois pour y déployer pleinement la dimension spatiale de son travail. Nous vous invitons à découvrir ce travail dès le 31 janvier à partir de 18h pour le vernissage de son exposition CHROMATIC qui se tiendra à la Maison d’Art Actuel des Chartreux jusqu’au samedi 2 mars
Nancy Suárez

Practical information