Du Square Ambiorix au Cinquantenaire : Horta du début à la fin (à pied)

30/09/2018 - 30/09/2018

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

C’est au square Ambiorix, véritable vivier d’architecture d’Art Nouveau, que l’on trouve des pépites signées Horta, moins connues du grand public et pourtant tout aussi raffinées. Comme l’incontournable et majestueux hôtel Van Eetvelde de l’avenue Pamertson. D’une simple envie de Mr Eetvelde d’agrandir sa propriété, le bâtiment fini par être pris à bras le corps par l’architecte. Avec une audacieuse façade à sa structure métallique apparente, une verrière interne créant un puit de lumière léché de courbes sensuelles, des espaces de vie modulables…Horta prend plaisir à innover. Non-loin de là, la maison du sculpteur Pierre Braecke. Tout en gardant la patte Horta si caractéristique, l’architecte y joue la carte de la sobriété. C’est également dans ce quartier, à deux pas du Cinquantenaire que l’on peut admirer l’une des dernières réalisations de Victor Horta, un pavillon néo-classique ! De quoi surprendre et de s’interroger sur l’évolution artistique de cet architecte de génie.

Practical information