Ecdysis

516371

26/10/2021 - 27/10/2021

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

L’ecdysis, en grec ancien, désigne la mue des arthropodes, ce moment de mutation leur permettant de changer de forme, de grandir ou d’acquérir de nouveaux organes. Jérôme Brabant nous raconte avec tendresse la transformation d’un corps d’un état imposé vers un état assumé, en écho à sa rencontre bouleversante avec une femme de soixante ans dont la transformation du corps lui a permis de s’émanciper d’une identité qui n’était pas la sienne. Le chorégraphe écoute également le parcours de vie de ce formateur-informaticien en poste aux États-Unis et au salaire assorti à celui de femme transgenre vivant aujourd’hui du minimum social dans l’est de la France.

L’hybridité est un thème récurrent pour ce chorégraphe né sur l’Île de La Réunion.

Trois danseurs, un chanteur et un musicien évoluent vers une danse qui se diffracte, se disperse, se condense sans jamais cesser de muter et explorent cette idée de mutation, ce passage graduel d’une identité à une autre. Les interprètes se nourrissent de la grande force de conviction et de l’engagement qu’il faut avoir lorsque l’on décide de mener le combat quotidien d’une transition. Accompagnés par le rythme des percussions du batteur Anthony Laguerre, les corps dessinent des trajectoires multiples, itinéraires symboliques de guerriers qui tracent leur route avec détermination. D’une grande intensité rythmique, l’ensemble engendre une forme de rituel obsessionnel dans un flux ininterrompu scandé par les mélopées chantées de Jérôme Marin. En contrepoint, ces marches sont métissées par une autre corporalité nourrie des codes du cabaret et de la pantomime, à la manière des personnages excentriques de Bob Fosse qui voyagent entre rêve et réalité.

Practical information