Jérémie Amigo - "Instincts"

378705

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

Art22 Gallery vous propose l’exposition “INSTINCTS” de l’artiste Jérémie Amigo. L’artiste, défendu par la galerie en exclusivité en Belgique, avait été découvert et apprécié par le public lors d’une première exposition en 2012 à la galerie.

Ses premiers pas artistiques se sont effectués à Marseille, à même les murs. Jérémie Amigo, né en 1987 et résidant à Bruxelles depuis 2009, a développé dès le départ un style et une iconographie qui lui sont propres. Son dessin n’est ni gestuel, ni rapide : il s’applique à une iconographie narrative précise en exécution et riche en détails. Les personnages dépeints sur ces murs ont été emblématiques et ont marqué très tôt l’originalité créative de cet artiste.

Au fil des années, l’artiste intéressé de plus en plus par la narration et le langage métaphorique des images, a privilégié le dessin au crayon sur papier et la photographie pour abandonner totalement la démarche urbaine.

Techniquement, le geste est toujours aussi calibré, minutieux. Chaque détail de ses dessins, réalisés au crayon gris, est exécuté avec finesse et virtuosité car l’artiste ne supporte aucune économie de moyen ou de temps.

Dans un premier temps sensible aux problématiques de son temps, Jérémie Amigo n’hésitait pas à dénoncer sur le mode de l’humour les injustices sociales et à tirer les différentes sonnettes d’alarme activées par l’écologie. Aujourd’hui, l’artiste se consacre davantage à des thèmes révélateurs de la nature humaine profonde : des images incitant à l'introspection, aux questionnements sur les rapports entre l'être humain, dans toute sa corporalité, et la nature. Dans ses dessins et photographies, les corps humains mis en place par l'artiste interagissent avec les éléments naturels et s'y camouflent. Ces illustrations, faisant référence à des rites ancestraux fictifs et chers à la mythologie de l'artiste, invitent les sujets et donc les spectateurs à mieux comprendre leur nature intrinsèque et intemporelle. Comprendre l'espace reviendrait à mieux se comprendre soi-même. L'artiste se substitue à un metteur en scène dont les acteurs anonymes et quelconques, des femmes et des hommes nus, le visage caché afin de permettre une meilleure identification du spectateur, ont pour mission d'engendrer, de réveiller des instincts, des émotions primitives, des sentiments et des désirs.

Ce que le dessin ne peut révéler sera pris en relais par la photographie. Et inversement. L'artiste les considère comme des médiums de forces comparables et ne veut privilégier aucun des deux. Au contraire, en les exposant côte à côte, il renforce la puissance communicative globale de cette exposition conçue comme une oeuvre totale.

L'exposition présentera ensuite une vingtaine de dessins de petit format qui invitent également à l'introspection et à des discussions entre ce que déchiffrera le spectateur et l'interprétation de l'artiste. Le dessin, léché, naturaliste et précis, est légendé par un texte à la typographie brute et spontanée. Ce texte est à chaque fois une clé à l'interprétation des dessins qui fonctionnent comme de multiples fables universelles, la morale en moins, révélatrices de l'identité humaine dans sa grande diversité comportementale et anthropologique.

Practical information