Les libertins en campagne

462386

15/01/2019 - 15/01/2019

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

C’est un roman anonyme publié pour la première fois en 1710 que réédite aujourd’hui Jacques Cormier, professeur honoraire à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (Ville de Bruxelles) et spécialiste de l’oeuvre de Robert Challe. Il s’agit des « mémoires » d’un jeune chevalier d’Olbec, né à Utrecht, qui a entrepris un tour d’Europe avec son gouverneur pour compléter son éducation. Son voyage le mènera à Paris en lui faisant découvrir les Flandres, Anvers, Louvain, Bruxelles ; il y séjourne suffisamment longtemps pour donner un témoignage des plus intéressants et des plus pittoresques sur la vie dans nos régions au tout début des années 1700. Nous l’y suivons dans les allées du Parc Royal à Bruxelles, ou en soirée à l’opéra au Théâtre de La Monnaie pour y assister à L’Europe Galante de Campra, dans les tavernes et les lieux de plaisirs, mais aussi à Paris dans de dangereux bas-fonds peuplés de malfrats, d’escrocs et de femmes de peu de vertu auprès desquels sa naïveté en fait une proie de choix … Histoires dans l’histoire, de nombreuse anecdotes émaillent le récit et entraînent le lecteur bien au-delà de la capitale française, à Nancy, à Gap, dans le Vivarais où la population est victime des troupes envoyées contre les protestants. Ce roman est donc un document important qui restitue toute une époque avec, souvent, une bonne dose d’humour. Il nous est rendu particulièrement accessible grâce aux nombreuses notes de Jacques Cormier qui apportent les explications et précisions indispensables à une bonne compréhension de ce texte qui multiplie les références aux événements d’il y a trois cents ans.

Practical information