Myriam Louyest - Quelque chose du temps

479578

14/09/2019 - 13/12/2019

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

Le choix des lieux où Myriam Louyest aime exposer n‘est jamais anodin : ses installations s’inspirent de leur architecture, de leur histoire et de leur fonction qu’elles invitent les visiteurs.euses à regarder autrement.
Lorsqu’elle découvre les Archives de Bruxelles, en 2010, la plasticienne est immédiatement frappée par la magie et la poésie des lieux. Depuis que les Archives ont pris leurs quartiers dans ces bâtiments classés et meublés d’époque, il semble que le temps s’y soit arrêté.
Fragments taillés, filins filés, verres, voiles ou papiers, ses créations évoquent et suggèrent Quelque chose du temps, du temps où l’on ne sera plus jamais, la dernière phrase extraite du roman « Les années » d’Annie Ernaux. Sur d’anciens comptoirs, dans des casiers à tissus aujourd’hui dévolus au classement, ou le long de la monumentale cage d’escalier menant à la verrière centrale, le travail de Myriam Louyest révèle, illumine ou troue ces lieux qu’il magnifie et dont il souligne le détail oublié. À l’heure du cloud et de l’immatérialité numérique, il nous confronte aussi à la matérialité de l’archive comme lien, personnel ou collectif. Et il nous rappelle que c’est ici que se trame la mémoire des Bruxellois.

Practical information