Rêve d'Eléphant Orchestra - "Odyssée 14"

478717

28/11/2019 - 28/11/2019

Rêve d'Eléphant Orchestra -

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

□ Line-up : Thierry Devillers - textes, chant / David Hernandez - chant, danse / Pierre Bernard - flûtes / Michel Debrulle - batterie, grosse caisse de Binche / Nicolas Dechêne - guitares / Christian Altehülshorst - trompettes / Michel Massot - euphonium, sousaphone, trombone / Louis Frères - basse / Stéphan Pougin - bodhran, tupan, congas, derbouka, batterie

□ Description :
Avec "Odyssée 14", Rêve d'éléphant Orchestra revisite des musiques et des textes allant du XIVème à nos jours dans l'esprit du "rien ne se perd rien ne se crée, tout se transforme" d'Antoine Lavoisier. Jazz-danse-lecture-chant font partie de la palette des couleurs de ce spectacle librement inspiré d'auteurs et compositeurs comme Jacopo da Bologna, Stravinsky, Messiaen, Marais, Shakespeare, Faulkner, Rimbaud, Picasso, Kerouac, Montaigne, Burroughs…
Tout comme dans les albums précédents où le groupe s’est nourri de multiples influences pour créer ses propres compositions et arrangements, il est à nouveau question d’absorption et d’imprégnation aboutissant à la création d’un répertoire propre et actuel. L’idée n’est évidemment pas de proposer une leçon d’histoire de la musique ou de la littérature, mais plutôt un grand voyage musical, visuel et poétique où le spectateur est invité à perdre ses repères historiques, musicaux, littéraires dans une nouvelle jungle intemporelle d’un continent imaginaire.
Pour cette formule, le Rêve d’éléphant invite deux autres artistes du Collectif : David Hernandez (chanteur-danseur) et Thierry Devillers (comédien-chanteur).

□ Tarifs et réservations :
10€ plein tarif / 8€ membres, étudiants, chercheurs d'emploi. Nous ne prenons pas les réservations. Nous n’acceptons pas les cartes bancaires.

□ Accès et transports :
Les cyclistes peuvent laisser leur vélo sans se préoccuper, dans l'enceinte de la Jazz Station. Les bus 29 et 351 s'arrêtent à deux pas, à l'arrêt Clovis. Les bus 60 et 63 s'arrêtent à Ambiorix, cinq pas. Le 61 s'arrête à Steurs, trois pas ! Les automobilistes doivent chercher pour se garer, mais ce n'est pas difficile. Le parking le plus proche est à Madou, de là 15 min à pied.

Practical information