Toumaï

516737

01/02/2022 - 26/02/2022

Toumaï :: © Hichem Dahes

The content is NOT available in English. Therefore we show you this content in another language.

« Toumaï », qui signifie « Espoir de vie » dans la langue gorane parlée au Sahara central, fait référence aux enfants qui naissent durant la saison sèche où leur survie est la moins assurée. C’est aussi le surnom donné aux restes fossiles d’un primate retrouvé au Tchad qui serait le chaînon manquant de l’évolution vers le genre humain, le trait d’union symbolique nous reliant aux formes de vie non-humaine sur terre.

Entre danse et performance, entre humour, tragédie et poésie, Thierry Smits esquisse en plusieurs tableaux les visions d’une humanité qui se chercherait et se perdrait dans un monde de post-effondrement bioclimatique.

Les corps déboussolés, les imaginaires mis à mal, les pulsions de violence, les fureurs productivistes, les fièvres consuméristes, les oublis des combats écoféministes… : le tableau est sombre et laisse peu de place à l’espérance, mais elle est là cependant, qui ne demande qu’à être activée.

Les corps traversés de désirs et animés par l’ ESPOIR DE VIE cherchent les moyens de résoudre les questions de transition ou d’adaptation auxquelles ils sont soumis. Les sons industriels viennent se percuter aux voix qui scandent depuis des années, leurs convictions, leurs luttes, leurs oppositions. Elles sont les rappels des fondements essentiels de la vie et de ce qui nous relie. « Everything is interconnected », martèle l’une d’elles.

Porté par une distribution cosmopolite et articulé autour d’un container noir, objet symbolique en même temps qu’objet de chorégraphie, Toumaï est une exploration plastique, sonore, incarnée et radicale de voies possibles et ouvertes vers un futur qui, entre résilience et catastrophe, reste à écrire.

Practical information