Église Sainte-Catherine

 

 

 

Tout commença par une petite chapelle adossée à la première enceinte au tout début du XIIIe siècle. Puis, au cours des XIVe et XVe siècles, une église gothique à trois nefs sort de terre. Elle sera amplifiée par l’adjonction d’un chœur baroque construit à partir de 1629 et d’un clocher, achevé en 1664. Restaurée une première fois en 1780, l’église continue à accueillir le culte, mais les inondations de 1850 la ravagent au point que l’on décide d’en ériger une nouvelle à l’emplacement du bassin de Sainte-Catherine récemment comblé. L’architecte Joseph Poelaert va diriger le chantier entre 1854 et 1859, et W. Janssens prendra sa succession de 1861 à 1873. De style éclectique, s’inspirant d’églises françaises de la Renaissance comme Saint-Eustache à Paris, près des Halles, Sainte-Catherine dresse, face à la place éponyme, sa silhouette massive en pierre de Gobertange. De structure gothique, l’église fut parée d’un décor Renaissance réinterprété par Poelaert. Nombre de colonnettes ponctuent la façade dont les contreforts sont surmontés d’une lanterne, un élément que l’on retrouve d’ailleurs au niveau du toit. L’intérieur a conservé un bel ensemble de mobilier néo-Renaissance réalisé par les frères Goyers de Louvain. (CL 07/12/1981)

Practical information

  • place Sainte-Catherine
    1000 Bruxelles