Eglises, chapelles et couvents disparus de Bruxelles

481964

05/09/2019 - 26/10/2019

Eglises, chapelles et couvents disparus de Bruxelles Eglises, chapelles et couvents disparus de Bruxelles Eglises, chapelles et couvents disparus de Bruxelles Eglises, chapelles et couvents disparus de Bruxelles

Este contenido no está disponible en Español. Por este motivo, el contenido se muestra en otro idioma.

Il existait à Bruxelles une soixantaine de bâtiments religieux : églises, chapelles ou couvents mais aussi fondations, hospices et hôpitaux, pour la plupart ornés d’œuvres d’art : des tableaux de Rubens, de Gaspar de Crayer, de Théodore Van Loon ou encore des paysagistes bruxellois… ainsi que du mobilier et de la statuaire renaissants et baroques, des vitraux et des monuments funéraires… Comment évoquer aujourd’hui cette richesse prodigieuse ? Si la superbe église du Béguinage ou l’église des Minimes sont toujours en place, que reste-t-il des couvents de Jéricho, place Sainte-Catherine, des Carmes thérésiennes sur l’actuelle rue de Namur, ou encore des Petits Carmes qui s’élevait rue aux Laines ? Grâce au précieux ensemble de gravures originales des 17 e et 18e siècles, aimablement prêté par le C.I.D.E.P., cette exposition nous fait découvrir non seulement l’architecture de ces édifices, leur superficie souvent impressionnante, mais aussi leurs jardins potagers ou d’agréments, et leur environnement qui permet de les situer dans la ville actuelle. Et comme si nous poussions la porte de ces églises, l’on découvre les tableaux, sculptures, mobilier, tombeaux qu’elles contenaient grâce aux reproductions photographiques, gravures et tous les documents qui ont pu être retrouvés. Une promenade et en même temps une immersion, tout à la fois dans l’espace et dans le passé, inattendue, colorée et éclairée.

Información práctica