Ma mère, ce cyborg ? Cyberféminisme, la dernière utopie ?

456500

20/12/2018 - 20/12/2018

Este contenido no está disponible en Español. Por este motivo, el contenido se muestra en otro idioma.

Le terme cyberféminisme est apparu au début des années ’90. Les adeptes de cette pensée conçoivent de façon critique la technologie comme un véhicule pour la dissolution du sexe et du genre ainsi que comme un moyen de relier le corps aux machines.
Dans son Manifeste Cyborg (1985), Donna Haraway utilise la métaphore du cyborg, être hybride, pour refuser l’idée d’une « nature féminine » trop souvent réduite à son corps. Mais quel est le rapport réel entre le féminisme radical et la technique ? L’idéologie transhumaniste utilise-t-elle aujourd’hui le féminisme ? La technique pourrait-elle offrir des possibilités pour s’émanciper du patriarcat ? Comment le glissement transhumaniste du féminisme et son pendant inverse ont-ils pu s’opérer ? Quel rapport entre le cyberféminisme du 20ème siècle et le féminisme en réseau d’aujourd’hui ?

Información práctica