URBAN RITUALS: David Shea (US) + Tristan Driessens (B) & Levent Yildirim (TR) with special guest Asad Qizilbash (PK)

485006

16/11/2019 - 16/11/2019

URBAN RITUALS: David Shea (US) + Tristan Driessens (B) & Levent Yildirim (TR) with special guest Asad Qizilbash (PK) URBAN RITUALS: David Shea (US) + Tristan Driessens (B) & Levent Yildirim (TR) with special guest Asad Qizilbash (PK)

Este contenido no está disponible en Español. Por este motivo, el contenido se muestra en otro idioma.

Une soirée de musique (quasi) impossible à situer dans le temps et dans l’espace. De la musique urbaine ou rurale, spirituelle ou prophane, d’ici ou de là-bas, de demain ou d’hier… Bref, de la musique qui dépasse la pensée dualiste. Oui, c’est bien cela l’enjeu: l’avant-garde est-elle ancienne? La musique ‘ancienne’ est-elle ‘moderne’. Bienvenue dans la chapelle des Brigittines pour cette dimension hors du temps.

TRISTAN DRIESSENS & LEVENT YILDIRIM WITH SPECIAL GUEST ASAD QIZILBASH

Pour ce projet East meets West, Tristan Driessens décide de s’associer avec un grand musicien qui, selon ses propres dires, l’a profondément inspiré aussi bien humainement que musicalement. « Levent Yıldırım est un percussionniste aussi révolutionnaire qu’insaisissable. Sa passion exceptionnelle et sa sagesse me poussent à concevoir la musique comme une force de la nature », dit le luthiste belge formé à Istanbul. Avec Asad Qizilbash comme invité d’honneur, l’ensemble parcourt les Indes en traversant le Moyen-Orient et l’Asie-Centrale. Les compositions et improvisations du trio s’inspirent de leurs multiples origines, tout en favorisant un terrain d’entente où la liberté et la sincérité sont les maître-mots à tout moment.

Les musiciens:

Levent Yıldırım (Turquie) : dohola
Né à Ankara, c’est avec son frère aîné, Mısırli Ahmet, que Levent Yıldırım commence à étudier les percussions à l’âge de seize ans. Depuis les années 1990, il jouit d’une reconnaissance mondiale pour les nombreuses innovations qu’il apporte dans le jeu de la doholla (darbouka basse). Ayant développé une virtuosité à peine croyable, il a révolutionné la percussion orientale en l’ouvrant à d’autres textures, notamment celles des tablas indiens.

Asad Qizilbash (Pakistan) : sarod
Né en 1963, Asad Qizilbash est le fils de K.H. Qizilbash, violoniste célèbre qui a révélé de nombreux musiciens pakistanais, notamment Nusrat Fateh Ali Khan. Après avoir assisté à un concert du légendaire joueur de sarod indien Amjad Ali Khan, Asad Qizilbash décide de se consacré à son instrument de prédilection à temps plein. Il devient ensuite l’élève de ce maître dont la performance est devenue le paradigme de sa musique.

Tristan Driessens (Belgique) : oud
Tristan Driessens (°1982) est l’un des rares musiciens européens à s’être approprié le langage hermétique de la musique classique ottomane. Elève de Necati Çelik, il s’est penché sur l’étude du ‘ûd et de la théorie musicale turque en bénéficiant d’un enseignement directe de maître à élève, et ce à l’image de la tradition du meşk. Luthiste d’exception et musicologue, il se fait remarquer ces dernières années en assurant la direction artistique de plusieurs ensembles et projets, dont le Lâmekân Ensemble, Seyir Muzik et Refugees for Refugees.

+ DAVID SHEA (USA)

David Shea, compositeur basé à Manhattan, est étroitement associé à la scène musicale expérimentale de New York et a travaillé avec John Zorn, Anthony Coleman, Bill Frisell, Marc Ribot, Fred Frith, Ikue Mori et Bill Laswell, entre autres. Un architecte sonore qui utilise des samplers, des platines, des drummachines et des séquenceurs dans des mélanges complexes de genres et de références culturelles. En un seul morceau, Shea passe de l'électro-acoustique pénétrante à la musique traditionnelle chinoise, la pop américaine, le jazz latin et l'exotisme. Utilisant les méthodes de composition des premiers expérimentateurs électroniques tels que Iannis Xenakis, Morton Feldman, Gyorgi Ligeti et John Cage, Shea ajoute également des techniques plus modernes de conception et de manipulation sonore numérique.

David Shea sur son œuvre récente "Rituals" :
Ces pièces ont été enregistrées au cours des cinq dernières années ; une combinaison d'ensembles d'instruments acoustiques et électroniques, d'échantillons et d'enregistrements, réalisés en Australie et composés pendant un séjour à Melbourne. Durant cette période, je me suis plongée dans la musique rituelle traditionnelle, dans laquelle les traditions bouddhistes et taoïstes et l'œuvre de Luc Ferrari et Giacinto Scelsi sont centrales. Les rituels étaient influencés à la fois par les rituels cérémoniels et les rituels et pièces internes et personnels, dans une combinaison des technologies les plus anciennes et les plus récentes.

19:00 Doors
20:00>20:45 Tristan Driessens & Levent Yildirim ft. Asad Qizilbash
20:45>21:00 Pauze
21:00 David Shea

Información práctica