Un héritage empoisonné - Attac

461906

13/12/2018 - 13/12/2018

Este contenido no está disponible en Español. Por este motivo, el contenido se muestra en otro idioma.

Au fil d'une enquête sur l'héritage toxique de la Première Guerre mondiale se dessine ainsi une mise en perspective (d)étonnante. Dans les années 1920, la Belgique et la France se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires défavorisés. L'opposition des populations locales a été balayée par l'urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies industriels et agricoles de l’époque. Un siècle plus tard, les habitants du nord du département de la Meuse subissent encore les conséquences de l'amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres.

Información práctica