Parc Astrid

Este contenido no está disponible en Español. Por este motivo, el contenido se muestra en otro idioma.

La création du Parc Astrid constitue une étape majeure dans le développement urbanistique de la commune et son histoire nous fait revivre non seulement la transfiguration d'une ancienne "campagne" bourgeoise en grand jardin " central " populaire, mais également le développement progressif de tout un quartier, qui s'est peu à peu développé entre le centre historique d'Anderlecht et la lisière du hameau de Neerpede, à savoir le quartier du Meir rassemblant des habitations de résidence construites dans le style " Art Déco ". Issu du rachat par la Commune de la " Campagne Ruelens " et d'autres terrains privés adjacents, le Parc Astrid est inauguré officiellement 13 août 1911. Des parcelles de terrain lui furent ajoutées jusqu'en 1928. En 1926, le Collège échevinal confie à Jules Buyssens l'étude paysagère du nouveau parc du Meir. Le relief assez vallonné et l'existence de l'étang, creusé après la guerre, incitent Buyssens à multiplier les vues plongeantes sur le plan d'eau, son île, sa végétation et sa faune.

Les arbres et arbustes son savamment disposés sur de larges pelouses ondulantes qui permettent d'offrir des vues très changeantes sur les différentes scènes du parc. Dans les années 1950, des aménagements à vocation sociale le complète par le pavillon Reine Fabiola, l'aubette des pêcheurs et une plaine de jeux.

Quelques belles statues : Celle de Prosper-Henri Devos, celle de Jules Ruhl, le fondateur de Veeweyde et un très joli buste art déco de femme assise et en apothéose, le jeu d'eau : les cascatelles.

Les équipements : aire de jeux (2 à 12 ans) : pyramides de cordes, éléments sur ressort, structures combinées, jeux de boules, plan d'eau.

Información práctica