10 hotspots à Bruxelles pour les amateurs de danse contemporaine

10 hotspots à Bruxelles pour les amateurs de danse contemporaine

Fan de danse contemporaine ? Vous trouverez votre bonheur à Bruxelles. En effet, s’il y a bien une ville qui attire chorégraphes et danseurs du monde entier, c’est notre capitale.
Venez découvrir le terrain de jeu de la créativité contemporaine. Des activités toute l’année, mais en particulier aux mois de février et mars, durant lesquels a lieu le festival Brussels, Dance!, la célébration de la danse contemporaine à Bruxelles.

Vous ne savez pas par où commencer ? Ces dix scènes sont un bon début !

  • Humanimal © Guillaume Escallier

    Théâtre National

    Ce théâtre, de son nom complet Le Théâtre National Wallonie-Bruxelles, a été fondé en 1945. Depuis lors, il n’a jamais quitté le paysage culturel bruxellois. Trois somptueuses salles à l’excellente qualité acoustique accueillent les amateurs d’art depuis des années. Mais les curieux qui font leurs premiers pas dans le monde merveilleux des arts de la scène poussent également sa porte. La programmation est très variée, proposant tant des représentations intellectuelles intenses que des soirées de détente. Ainsi, chacun y trouve son bonheur et Le Théâtre National contribue à la richesse culturelle de Bruxelles.  

    111/115 Bd Emile Jacqmain, 1000 Bruxelles- www.theatrenational.be

    Kaaitheater

    Le Kaaitheater fait le bonheur des amoureux de la danse contemporaine. Un fantastique centre d’art avant-gardiste sur les quais de Bruxelles. Vous le reconnaitrez sans aucun doute à sa façade au style Art Déco. Depuis les années 80, c’est le haut lieu des arts de la scène expérimentale. Dans ce laboratoire, vous pourrez voir à l’œuvre des artistes avant-gardistes nationaux et internationaux. Des sujets comme l’écologie, le féminisme et autres questions sociétales brûlantes sont également au programme. Pour les plus petites productions, rendez-vous au Kaaistudio, installé dans une ancienne brasserie.

    20 square Sainctelette et 81 rue Notre Dame du Sommeil, 1000 Bruxelles - www.kaaitheater.be


    Jezebel © Bas de Brouwer

    Théâtre royal flamand

    Le Théâtre royal flamand est communément surnommé le KVS, pour « Koninklijke Vlaamse Schouwburg ». Initialement, la programmation reposait essentiellement sur un répertoire de théâtre classique, au diapason avec ses prestigieuses façades de style néo-Renaissance. Ces dernières années, le KVS s’est converti en un pétillant centre d’art bruxellois, contemporain et polyvalent. L’accent est mis sur les formes d’expression contemporaines, l’inclusion et l’interaction. Le KVS accueille la ville dans sa pluralité et se veut un reflet fidèle de la société interculturelle.  Ici, on aborde tous les tabous. 

    7 Quai aux Pierres de Taille,  1000 Bruxelles - www.kvs.be


    Moeder de Gabriela Carrizo & Peeping Tom

    Les Brigittines

    Les Brigittines est un centre d’art contemporain emblématique de la ville de Bruxelles, installé dans une chapelle du 17ème siècle et son doppelgänger moderne. Cet espace animé et convivial mise sur les rencontres autour de nouvelles formes des arts de la scène. Le penchant manifeste du centre Les Brigittines pour la danse se reflète tout au long de l’année dans les nombreuses créations, passages et expérimentations des artistes en représentation. Les Brigittines n’a pas volé son titre de  Playhouse for Movement. Le point d’ancrage est invariablement le festival d’été, Le Festival International, axé sur les formes de mouvements contemporaines. Ici, vous allez de surprise en surprise.

    5 Place de la Chapelle, 1000 Bruxelles - www.brigittines.be


    Totem Liri © Samantha Thepaut

    Beursschouwburg

    Juste à côté du bâtiment de la Bourse, vous trouverez le « théâtre de la Bourse ». La façade est ornée des déformations de ce nom difficile à prononcer pour les non-néerlandophones : un bel exemple d’autodérision. Le Beursschouwburg est un joyau urbain multidisciplinaire qui ne manquera jamais de vous surprendre. Chaque semestre, la programmation tourne autour d’un thème, véritable fil rouge entre les représentations, films, concerts, débats et évènements. Et pour preuve de son approche innovante, branchée et anticonformiste, son succès auprès des jeunes créateurs. Sur place, n’hésitez pas à gravir les 107 marches qui mènent au rooftop. La vue en vaut la peine !

    20/28 rue Auguste Orts, 1000 Bruxelles - www.beursschouwburg.be


    The Sadness d’Ula Sickle

    BOZAR (Palais des Beaux-Arts)

    Qui dit art et culture, dit BOZAR. C’est incontestablement le temple des expositions, des concerts, du cinéma, de la littérature, de l’architecture et des arts de la scène. BOZAR, c’est pour ainsi dire une ville dans la ville.  Ici, innovation, brassage et originalité sont les maitres mots.  Ce lieu culturel est installé dans le Palais des Beaux-Arts, un splendide bâtiment signé Victor Horta, le « parrain » bruxellois de l’Art nouveau et l’Art Déco.

    23 rue Ravenstein, 1000 Bruxelles - www.bozar.be

    Le 140

    Le Théâtre 140, ou Le 140, est un théâtre emblématique de la commune de Schaerbeek. Une rue a été baptisée en hommage à son fondateur, Jo Dekmine, peu après sa mort. Le 140 fait indéniablement partie du patrimoine bruxellois. Depuis 1963, spectacles de danse, pièces de théâtre, stand-up comédies et concerts s’enchaînent. De grands noms, tels que Pink Floyd, Serge Gainsbourg, Blondie et Queen, ont foulé ses planches. Mais aussi la crème de la crème du monde de la danse, comme Pina Baush et Anne Teresa De Keersmaeker. Aujourd’hui, Le 140 accueille tant les talents confirmés que les étoiles montantes. L’objectif est de créer davantage de ponts entre les différentes disciplines et d’offrir aux spectateurs une soirée mémorable.

    140 avenue Eugène Plasky, 1030 Bruxelles - www.le140.be

    Les Halles de Schaerbeek

    Les Halles de Schaerbeek sont logées à l’ombre de l’église romano-byzantine Sainte-Marie. Les Halles, dans le langage populaire. Depuis 1991, cet ancien marché couvert en verre et en acier fait office de centre culturel européen : un exemple classique d’une reconversion réussie d’un complexe industriel. Son identité actuelle a été essentiellement façonnée au cours de la dernière décennie, en axant résolument la programmation sur le cirque, la danse et la performance. Des projets européens qui confrontent différentes cultures, langues et visions sont encore en haut de l’affiche.      

    22a rue Royale-Sainte-Marie, 1030 Bruxelles - www.halles.be


    Hive © Daniue Putnas

    La Balsamine

    Le Théâtre La Balsamine ne jure que par la conviction que l’art doit être accessible au plus grand nombre. Leur devise : l'Art pour l'Art. Cette maison de création nous invite à nous interroger sur le sens de la vie dans un monde en constante évolution.  Les artistes sont encouragés à remettre en question leur style, leurs valeurs et le cadre dans lequel ils exercent. Et ce afin qu’ils se réinventent et réinventent leur rapport au monde. Cela vous semble abstrait ? Surmontez vos appréhensions, poussez les portes et plongez au cœur de l’expérience.    

    1 Avenue Félix Marchal, 1030 Bruxelles - www.balsamine.be

    Charleroi danse – La Raffinerie

    Le Vieux Molenbeek est communément appelé « le petit Manchester », pour sa ressemblance avec le bastion industriel britannique du 19e siècle. L’un des vestiges de cette époque est l’ancienne raffinerie de sucre Gräffe, avec ses murs de briques et sa charpente en fer (forgé). Depuis 1979, le bâtiment a acquis une vocation culturelle. Plusieurs groupes cultes ont foulé la scène de la mythique salle de concert du Plan K dans les années 80. Après des travaux de rénovation, le département bruxellois de Charleroi danse, le centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, s’y est installé, ouvrant sa scène à de nombreux artistes résidents et spectacles de danse. La Raffinerie est donc le lieu à ne pas manquer pour tout amateur de danse. 

    21 rue de Manchester, 1080 Bruxelles - www.charleroi-danse.be

     

    A lire aussi:
    - Alors, on danse? La scène bruxelloise en mouvement - publié le 24/04/2021 
    - Alors, on danse? La  scène bruxelloise en mouvement II - publié le 29/04/2021

  •