11 trésors cachés à découvrir dans les rues de Bruxelles

11 trésors cachés à découvrir dans les rues de Bruxelles

Gardés secrets, certains lieux de la capitale, sont parfois si discrets que vous pourriez passer devant sans jamais les remarquer.

Panorama sur la ville, ancien cinéma, parc anglais, musée souterrain... autant de lieux insolites pour découvrir la capitale. Rendez-vous au cœur de la ville et partez à la recherche de ces 11 trésors cachés bruxellois.   

  • La Bellone

    Il vous faudra emprunter un passage couvert de la rue de Flandre pour découvrir ce magnifique bâtiment de style baroque. Sculpté par l'architecte bruxellois Jean Cosyn en 1697, la Bellone est aujourd'hui un centre polyvalent dédié au spectacle et aux arts de la scène.

    La Bellone

    © David Marle

    La rue de la Cigogne

    Accessible depuis la rue Rempart des Moines (ou la rue de Flandre) via une arche surmontée d’une sculpture avec une statuette de Saint Roch, la rue de la Cigogne est une oasis de fraîcheur en plein cœur de la capitale.

    La meilleure période pour s'aventurer dans la rue de la Cigogne ? Entre avril et juin, sans hésitation ! La glycine s’empare de la rue et ajoute une touche de poésie.

    La rue de la Cigogne

    La Bibliothèque royale et son point de vue sur Bruxelles

    Construite en 1935 à la mémoire du roi Albert 1er, la Bibliothèque royale ou KBR est également appelée « l’Albertine » ou « la Royale ». En plus de sa collection de livres, cette institution héberge des estampes, des gravures, des affiches et des journaux. Vous pouvez aussi visiter le musée de l’imprimerie; et à partir de septembre 2020, le KBR museum, consacré à une collection de manuscrits de l'époque des ducs de Bourgogne.

    Le clou du spectacle se trouve au 5ème étage de la bibliothèque. Empruntez l'ascenseur pour y découvrir l'un des plus beaux panoramas de Bruxelles. 

    Bibliothèque royale

    La fresque « Jardin aux Fleurs » de Brecht Evens

    Cette fresque de 415m² vous plonge dans une atmosphère où les couleurs s’entre-mêlent, créant ainsi une invitation au voyage entre l'orient et l'occident. Direction le bas de la ville pour découvrir la fresque « Jardin aux Fleurs » de Brecht Evens qui surplombe un potager de quartier. 

    Bon à savoir : cette fresque fait partie du parcours BD, l’un des plus célèbres itinéraires bruxellois à ne pas manquer lors de votre visite. 

    « Jardin aux Fleurs » de Brecht Evens

    La Maison communale de Saint-Gilles

    La Maison communale de Saint-Gilles est sans aucun doute l’un des plus beaux hôtels de ville de la capitale. Réalisée par l’architecte Albert Dumont, cette imposante bâtisse, de style néo-Renaissance française, se caractérise par de magnifiques ornements et statues, représentant la force, les finances, la maternité, la solidarité et la justice, qui décorent sa façade.

    N'hésitez pas à pousser les portes pour jeter un coup d'oeil aux oeuvres d’artistes belges qui ornent les murs, ou pour admirer la première pierre posée en 1900. Située dans le soubassement du côté droit de l'accès principal, cette pierre renferme quelques trésors : documents sur la construction et quelques pièces de monnaie.

    Maison communale de Saint-Gilles

    L’Aegidium

    Rendez-vous au cœur du parvis de Saint-Gilles pour découvrir l’Aegidium. Construit en 1905, ce joyaux architectural fut tour à tour salle de spectacles, cinéma, dancing et espace de rencontre pour les Saint-Gillois.

    Actuellement en cours de rénovation, l'Aegidium sera converti en laboratoire urbain et créatif ouvert à tous. Pour le moment, pour ceux qui veulent admirer l’éclectisme de ses décors, des visites guidées exclusives sont organisées. 

    Aegidium

    CC BY-SA Anthony Rauchen

    Le parc Pierre Paulus  

    Bruxelles est considérée comme l’une des capitales les plus vertes d’Europe, on y retrouve plus d’une trentaine de parcs. Le parc Pierre Paulus, divisé en 2 parties, fait indéniablement partie des plus remarquables.

    La première partie, de style anglais, fut jadis le jardin d’un hôtel de maitre. Vous y retrouvez la magnifique Maison Pelgrims, de fausses ruines antiques, un étang et des cascades. C’est sans aucun doute l’endroit idéal pour une pause romantique.

    Le second espace de ce parc aux accents anglais est aménagé sur le jardin d’un ancien cénacle. On peut s’y allonger entre amis ou arpenter ses allées à la découverte des nombreux bustes de personnalités.  

    Parc Pierre Paulus

    Musée des Egouts

    Cet improbable musée est sans aucune doute l'une des activités insolites à ne pas manquer lors de votre visite de Bruxelles. Le Musée des Egouts retrace l’histoire de leur création et nous explique comment ses 1900km de ramifications ont vu le jour.

    Des visites guidées vous sont proposées pour en savoir plus sur l’histoire, le cycle de l’eau ou encore les rumeurs qui entourent ce monde souterrain encore méconnu. 

    Musée des égouts

    Rue Porselein

    Dès l'arrivée des beaux jours, cette ruelle pavée, bordée de maisonnettes colorées et de fleurs, offre un spectacle unique aux amateurs d'architecture. Et comme un trésor ne vient jamais seul, la rue Porselein vous mène à deux trésors cachés supplémentaires : la place de la Vaillance et la Maison d'Erasme. 

    Rue Porselein

    Coeur battant d'Anderlecht, la place de la Vaillance est entourée de bâtisses de style gothique datant du début du 20e siècle. Pas étonnant que cette place serve souvent de lieu de tournage.

    La Maison d’Erasme a vu y séjourner l’humaniste néerlandais en 1521. On y découvre une impressionnante collection de peintures, de dessins, une bibliothèque, une reconstitution de son atelier, un jardin d’herbes médicinales et un jardin philosophique. 

    Maison d’Erasme

    Hall of Fame

    En continuant votre visite dans la commune d’Anderlecht, allez admirer l’un des plus beaux ensembles Street Art de la ville : le Hall of Fame.

    Cette galerie d’art à ciel ouvert rassemble près de 150 graphes colorés gigantesques. Elle se renouvelle sans cesse dans une belle explosion de couleurs et de styles. 

    On y retrouve différents types de street art, des calligraffitis abstractisés (lettres difficilement lisibles, enchevêtrées et décoratives) y côtoient des œuvres de graffeurs (peintures murales réalistes, abstraites ou inspirées de l’art de la BD ou d’univers musicaux) et de pochoiristes (peintures plus stylisées).

    Hall of Fame

    La Friture René

    Avec ses nappes à carreaux rouges et blancs, et son menu imprimé sous forme de journal, la Friture René à tout pour plaire à celui qui veut vivre Bruxelles comme un local.

    Histoire de famille depuis 1932, c'est sans surprise que l'on trouve à la carte des plats typiquement belges : moules, américain préparé mais aussi de belles pièces de bœuf et de cheval. La bière y est évidemment bien représentée, mais, chose plus étonnante, Nicolas, le fils de la famille, vous conseillera de délicieux thés pour terminer votre repas.  

    Friture René