8 recommandations pour visiter Bruxelles avec un petit budget

Heureusement pour les voyageurs qui ne roulent pas sur l’or, il y a plein de façons de découvrir Bruxelles sans dépenser une fortune. Avec tant de choses à voir et faire, l’addition peut vite devenir salée. 

Rassurez-vous, les voyageurs avertis prévoyant un budget serré peuvent tout de même passer un séjour inoubliable dans la capitale sans devoir se ruiner. Pour les courageux, la plupart des monuments et sites se situent à distance de marche l’un de l’autre. 

Des activités bon marché, restaurants abordables et musées gratuits, voici 8 conseils pour visiter la ville le portefeuille tranquille. 

  • 1. Visites de musées à des prix avantageux 

    Avec plus de cent musées à son actif, Bruxelles a de quoi contenter tous les goûts. En plus, une foule de ces musées sont gratuits sept jours sur sept et d’autres le sont pour certaines occasions.

    Bruxelles n’est pas seulement la capitale de la Belgique mais également de l’Europe, faites connaissance avec le passé du continent à la Maison de l’histoire européenne et découvrez, juste à côté, la politique de l’Union Européenne au Parlamentarium.

    A deux pas de ces deux institutions, se trouve le musée Wiertz. Vous n’avez jamais entendu parler d’Antoine Wiertz, ce personnage controversé de la Belgique romantique, ou de ses peintures spectaculaires ? Allez tout de suite changer ça et sans dépenser un sou.

    La Banque nationale de Belgique, abritée dans un magnifique bâtiment du XIXème siècle, est idéale pour qui veut en savoir plus sur le fonctionnement de la banque centrale européenne. Même fauché, frayez-vous un chemin dans l’histoire de l’argent.

    Ne vous laissez pas impressionner une fois arrivés dans le quartier royal. Vous souhaitez découvrir la ville avec une perspective de savoir-faire local ? Alors l’exposition experience.brussels est le tremplin idéal.

    Un peu plus loin, vous trouverez encore une série d’autres musées que vous pourrez visiter gratuitement certains jours de l’année. Les premiers mercredis (après-midi) et dimanches du mois, le Musée d’Art et d’Histoire, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et le Musée des Sciences Naturelles vous ouvrent grand leurs portes et ce gratuitement ! Attention, pour le Musée Magritte par contre, réserver au préalable via leur page Facebook est une nécessité.

    Durant l’automne, quelques musées ouvriront leurs portes un jeudi soir. Ces nocturnes au musée sont gratuites ou ne coûtent que quelques euros. Il y a également des ateliers, animations, visites guidées et fêtes au programme.

    Pour les vrais fans de culture qui veulent économiser quelques euros, il y a la Brussels Card. Disponible à partir de 27 €, faites-vous plaisir et accéder à plus de 40 musées !

  • 2. En promenade dans la ville

    Découvrez Bruxelles avec 16 promenades dans les différents quartiers de la ville. Place Royale ou sur la Grand-Place, vous pouvez vous procurer gratuitement les cartes pour suivre ces parcours aux guichets d’accueil de visit.brussels.

    Un peu plus classique, mais pas moins passionnant pour autant ; faites le tour de la Grand-Place avec un guide sympathique. Les pourboires à la fin de la visite sont une contribution libre, c’est donc à vous de décider du montant que vous lui donnerez.

    Vous aimez le street art et les bandes dessinées ? Le deuxième étant une spécialité de la maison, vous risquez d’apprécier la promenade BD dédiée aux fresques sophistiquées représentant vos personnages préférés.

    Avec le réseau des Greeters de Bruxelles, vous pouvez aussi demander à un(e) local(e) de vous faire visiter la ville. Ces bénévoles sont d’excellents guides totalement désintéressés prêts à vous partager les secrets de son Bruxelles en échange d’un simple sourire.

    À Bruxelles, vous ne devez rien dépenser pour visiter de nombreuses églises et cathédrales. La cathédrale Saints Michel et Gudule, l’église Notre Dame du Sablon, la basilique de Koekelberg et la grotte de Notre Dame de Lourdes accueillent les croyants et moins croyants à bras ouverts.

  • 3. Faire une pause dans le parc 

    Fatigué après une telle promenade ? Venez reprendre votre souffle dans l’un des nombreux parcs bruxellois. Un petit banc, la douceur de l’herbe et l’ombre ne vous coûtent rien. En été, vous trouverez au milieu de la verdure luxuriante divers kiosques où vous pourrez vous installer et profiter d’un verre ou d’un en-cas. 

  • 4. Les bonnes affaires ne doivent pas être chères 

    Bruxelles est un paradis pour les habitués des magasins vintage et de seconde main, achetez durable et bon marché dans ces commerces où vous pouvez dénicher vêtements et accessoires pour un prix dérisoire. 

    Vous pouvez aussi vous procurer de curieux objets sur le plus grand marché aux puces d’Europe installée Place du Jeu de Balle. Si vous n’y trouvez pas votre bonheur, vous le trouverez peut-être sur l’une des nombreuses brocantes organisées en ville.

     

    Bonne chose à savoir, deux mois sont à privilégier si vous planifiez de profiter de votre séjour à Bruxelles pour faire de bonnes affaires. Les mois de juillet et janvier sont le moment préféré des habitués de shopping car il s’agit de la période des soldes

  • 5. Street food et snacks 

    Pour bien manger à Bruxelles, il ne faut pas forcément payer une fortune. Nous avons évidemment les fameuses friteries où vous pourrez, pour quelques euros, vous remplir la panse. D’autres snacks, comme des durums, mitraillettes ou samossas que vous trouverez dans des lieux ouverts de nuit ne feront pas non plus de mal à votre portefeuille.  

    Il est vrai que ces en-cas ne sont pas les choix les plus sains, mais ils vous sauveront lorsque vous voudrez vous lancer dans une dégustation du plus grand nombre possible de bières belges. Le centre commercial « City 2 », à Rogier, est depuis peu doté d’un espace de restauration : « Eats ». Vous pourrez y manger italien, vietnamien, libanais, mexicain...

  • 6. Le tour du monde gastronomique à petit budget 

    Dans la plupart des restaurants, une assiette de soupe avec du pain ne coûte pas cher. Vous voulez quelque chose de plus conséquent ?

    Au restaurant Bavet, au Monk (dans le centre-ville) et au Cabestan à Uccle vous pouvez trouver une grande assiette de spaghettis à petit prix, ce dernier est même ouvert 24 heures sur 24.

    D’autres délices méditerranéens se trouvent au Cabraliego ; bienvenue dans l’Espagne bruxelloise ! ou dans les restaurants italiens « Nona » et « Spago ».

    My Tannour est aussi très populaire, vous pouvez y déguster de délicieux plats artisanaux de la Syrie.  Si vous êtes fans de street food libanaise, vous pouvez aussi aller chez Semsom.

    Plus exotique encore, les burritos de Chez Wawa, les rouleaux de printemps de chez Knees to Chin et les gyozas japonais chez Takumi et Makisu.

  • 7. Une représentation à moitié prix  

    Si vous êtes la recherche d’un bon plan pour les petits budgets, allez voir un film, une représentation de danse ou de théâtre à moitié prix grâce à la vente de tickets sur le site Arsène 50

  • 8. Plongez-vous dans la vie nocturne  

    Bruxelles s’anime également à la tombée de la nuit ! De nombreux bars bruxellois vous proposent des concerts et jam session en soirée. Avec un peu de chance, vous arriverez pile à l’heure pour l’happy hour. Vous voilà avec deux verres en main pour le prix d’un. Certaines boîtes de nuit vous laissent même entrer pour un tout petit prix si vous arrivez avant minuit.