Consommation durable

Une ville durable se conçoit aussi en adaptant en profondeur les façons d’y vivre. Menées par des groupes d’habitants, des commerçants ou des associations, des dizaines d’initiatives contribuent à transformer progressivement le visage de Bruxelles : une ville dont l’offre de produits et d’aliments durables s’accroit d’année en année. 

  • Alimentation durable

    L’alimentation durable, c’est consommer des produits frais, locaux, de saison et de préférence issus du commerce équitable et/ou de l’agriculture biologique ou intégrée. De multiples associations ou groupements bruxellois aident et conseillent les citoyens et les professionnels afin d’encourager les choix et comportements de consommation plus respectueux du développement durable, de mettre en valeur les aliments issus de modes de production et/ou de circuits minimisant les impacts sur l’environnement et la santé et se montrant socialement responsables, et de préserver la saveur des aliments, la culture gastronomique et la convivialité liée au partage de nourriture.

  • Horeca durable

    De plus en plus de restaurants s’efforcent de préparer et servir une cuisine saine et équilibrée, à partir de produits durables. En encourageant des réseaux d’acteurs comme le Réseau des Acteurs Bruxellois pour l’Alimentation Durable (RABAD) et d’autres opérations mêlant convivialité, plaisirs de la table et défense du patrimoine alimentaire comme " Goûter Bruxelles ", la Région vise à développer de nouvelles pratiques chez les acteurs de l’alimentation. 

  • Potagers urbains

    Dans de nombreux quartiers bruxellois, la Région de Bruxelles-Capitale, en partenariat avec les communes, a mis à disposition des terrains où les riverains peuvent développer un projet de jardin-potager collectif. L’initiative offre aux membres l’occasion de pratiquer à bon marché une activité de plein air et de se procurer des aliments sains.

    www.potagersurbains.be
    www.potage-toit.be