Tram 8 : lieux insolites

Tram 8 : lieux insolites

Vous empruntez régulièrement le tram n°8 pour aller au bureau, à l’école ou faire un peu de shopping ? Savez-vous que cette ligne à première vue un peu banale passe par une foule de lieux insolites du patrimoine bruxellois? Une abbaye devenue une école d’art et de design de réputation mondiale, un hippodrome qui se transforme en terrain de golf, des cités-jardins dont les cerisiers en fleurs font courir les foules, un château qui a vu naître l’Union Européenne, …   

Le tram n° 8 vous emmène du cœur de Bruxelles jusqu’à Rodebeek, en passant par le Musée du Tram. Il démarre à Louise, traverse Ixelles, passe par Watermael-Boitsfort et Auderghem, chemine vers Woluwe-Saint-Pierre pour vous amener jusqu’ à Woluwe-Saint-Lambert.  

Tenté.e par un tour insolite de Bruxelles ? alors c’est le moment d’embarquer à bord du tram n°8.

  • Abbaye de la Cambre - Arrêt Abbaye

    Abbaye de la Cambre  

    Si vous descendez à l’arrêt « Abbaye », vous allez rejoindre directement l’Abbaye de la Cambre dans laquelle se trouve aujourd’hui une école d’art et de design mondialement connue.  

    Saviez-vous que cet ancien lieu de culte qui date du Moyen Âge a vécu plusieurs vies ? Quand ce lieu a cessé son rôle d’abbaye, il a d’abord abrité l’école Royale militaire ; puis a été occupé par l’armée allemande durant la 1ere guerre mondiale. Et c’est Henry Van de Velde (le grand architecte Art nouveau bruxellois) qui y a ouvert le fameux institut artistique qui est devenu aujourd’hui « La Cambre ».   

    Profitez de cet arrêt pour faire une petite pause nature dans les très jolis jardins !  

    ULB, site du Solbosch - Arrêt ULB

    ULB

    L’arrêt ULB est l’arrêt incontournable du savoir et de la connaissance, puisque le site du Solbosch, autrefois verdoyant, accueille aujourd’hui les milliers d’étudiants de l’Université Libre de Bruxelles, …dont vous faisiez peut-être partie !   

    Mais saviez-vous que dans une vie précédente ce site a été pris d’assaut par des touristes venus du monde entier ? En 1910, cette plaine du Solbosch a vu défiler les 13 millions de visiteurs de la grande Exposition Universelle de Bruxelles… et la majorité d’entre eux ont emprunté les lignes de trams spécialement construites pour l’occasion.  

    Et tant qu’à faire, si vous descendiez ici pour aller prendre un verre au cimetière d’Ixelles tout proche ?   

    Hippodrome de Boitsfort - Arrêt : Hippodrome de Boitsfort

    Hippodrome de Boitsfort

    Si vous avez envie d’une halte un peu smart, c’est le moment de faire un arrêt au très chic hippodrome de Boitsfort, qui ne voit plus aujourd’hui courir les chevaux, mais plutôt les élégant.e.s en quête d’événements mondains…et de golf !  

    Cet hippodrome imaginé par le roi Léopold II va connaître ses heures de gloire jusqu’à la 2ème guerre mondiale, puis tombera dans les oubliettes. Il aurait pu devenir une boîte de nuit ou même un casino ; mais c’est finalement le projet DROHME et son parcours de golf en plein cœur de Bruxelles qui s’est imposé, pour le plus grand plaisir des amateurs de greens.  

    Gare de Watermael - Arrêt Gare de Boitsfort

    Gare de Watermael - CC BY-SA

    CC BY-SA

    L’arrêt « gare de Boitsfort » est le combo parfait tram/train pour aller où bon vous semble dans et hors de Bruxelles.  

    Depuis plus de 150 ans, cette gare permet aux navetteurs – et aux marchandises provenant de la forêt de Soignes toute proche - d’entrer et sortir de Bruxelles.  
    Et au tournant des années 2000, l’ancien abri des voyageurs s’est trouvé une vocation culturelle en accueillant depuis lors le service culturel communal de Watermael-Boitsfort.  

    Cité-jardin Le Logis - Arrêt : Wiener

    Cité-jardin Le Logis

    Envie d’une petite balade fleurie ? descendez à l’arrêt Wiener. Il vous mènera à travers les ruelles du Logis, la plus grande cité-jardin de Belgique...Et au printemps, courez admirer les cerisiers en fleurs pour lesquels on vient du monde entier !  

    Dans cette cité-jardin qui a remplacé les taudis insalubres du centre-ville, les maisonnettes aux allures de cottages anglais avec leurs petits jardins, longent les ruelles bordées de cerisiers du Japon tout spécialement plantés pour favoriser le bien-être des habitants.  

    Cité-jardin le Floréal - Arrêt : Parc Seny

    Cité-jardin le Floréal

    Si avez aimé Le Logis - et que vous êtes joueur ; allez découvrir sa voisine et sœur (presque) jumelle du Floréal, et amusez-vous à chercher les petites différences que l’urbaniste un peu farceur a semées pour brouiller les pistes !  

    Au Floréal, la cité-jardin voisine du « Logis », on a un goût de (presque) déjà vu : petites maisons au charme très british, jardinets et ruelles arborées, …et c’est sans compter le « Fer à Cheval », un immeuble à l’architecture novatrice, qui était alors un bel exemple de collectivité et d’habitat groupé avant l’heure. 

    Château du Val Duchesse - Arrêt : Empain

    Château du Val Duchesse

    Cet arrêt qui porte le nom du fameux baron Empain, l’industriel belge très actif dans le développement des réseaux de trams dans le monde, vous amène directement au Val Duchesse, un couvent reconverti, où a été bâtie la future Union Européenne.  

    Cet ancien couvent du Moyen Âge, transformé en château par le vice-consul de Norvège, est devenu le siège de réunions internationales, dont l’une a particulièrement marqué notre histoire européenne. C’est au Val Duchesse qu’en 1956, le ministre belge des Affaires Etrangères a réuni les représentants de 5 pays européens pour construire ensemble la CEE, la toute première version de l’actuelle Union Européenne.   

    Hof ter Musschen - Arrêt : Roodebeek

    Hof ter Musschen

    Et pour finir en beauté votre parcours sur la ligne n°8, faites un tour au Hof ter Musschen, une ancienne ferme qui sera pendant 10 ans le siège de la SABENA.  

    Après avoir appartenu à de prestigieuses familles, cette ferme du 15ème siècle a été rachetée par l’administration de Woluwe-st-Lambert dans les années 60. Mais la commune la laisse dépérir, et c’est la SABENA qui va la restaurer pour en faire son siège, jusqu’à la triste faillite de la compagnie aérienne belge en 2001. Et c’est la société Hof-ter-Musschen qui va redonner une nouvelle vie au bâtiment, qui accueille depuis lors des séminaires, des conférences, … et des mariages. 

    Cette promenade architecturale a été réalisée d’après le travail des étudiants de la Faculté d’Architecture La Cambre Horta de l’ULB - 2018/2019