Tram 81: perles néo-Renaissance flamand et promenades dans les quartiers

Tram 81: perles néo-Renaissance flamand et promenades dans les quartiers

Prendre la ligne 81 - qui traverse Bruxelles d’ouest en est - c’est combiner deux manières d’apprécier l’architecture de sa ville. Des étangs d’Anderlecht jusqu’à Montgomery, confortablement bercé par le tram, vous allez (re)voir les perles néo-Renaissance flamandes qui témoignent du prestige de ces quartiers bruxellois à la fin du 19ème siècle. 

Et cerise sur le gâteau, le parcours est émaillé de promenades-découvertes dans les quartiers traversés. Une trop belle occasion de déguster Bruxelles à votre rythme, selon votre humeur et vos envies ; alors montez à bord ! 

  • Justice de Paix d’Anderlecht - Arrêt : Résistance 

    Justice de Paix d’Anderlecht

    Place de la Résistance, 3, 1070 Bruxelles 

    L’arrêt « Résistance » porte bien son nom puisque c’est sur cette place que se trouve la Justice de Paix d’Anderlecht. Ne vous fiez pas à la façade discrète de ce bâtiment néo-Renaissance flamande du 19ème siècle, très en vogue à l’époque. Avec ses magnifiques vitraux et ses plafonds ouvragés, la salle d’audience du 1er étage est l’une des plus belles de Bruxelles ! 
    Et si l’horaire le permet, profitez-en pour faire une pause « gourmet » à la Friture René (qui n’est pas une friterie !), c’est l’une des plus belles adresses de l’authentique gastronomie bruxelloise. 

    COOP - Arrêt : Cureghem

    COOP

    Quai Demets, 1070 Bruxelles 

    Faites une halte en bordure du canal pour découvrir le COOP, l’un des bâtiments les plus incroyables de Bruxelles. Cet immense moulin industriel centenaire, devenu un atelier de confiserie puis…un dépôt de pneus, est aujourd’hui un pôle économique et culturel bouillonnant. 

    Non seulement il offre un environnement de travail original à une vingtaine d’entreprises ; mais c’est un véritable lieu d’échanges culturel, social, et durable : expo sur le canal, ateliers biosphère, Café Coop pour une pause très chill, …et à ne pas manquer : une vue à 360° sur Bruxelles, depuis la terrasse panoramique.  

    Maison communale d’Anderlecht - Arrêt : Conseil 

    Maison communale d’Anderlecht

    Place du Conseil, 1, 1070 Bruxelles 

    En passant à l’arrêt « Conseil », jetez un œil à la maison communale d’Anderlecht, la belle bâtisse néo-Renaissance flamande qui règne sur cette place. Elle est le témoin de la splendeur du quartier à la fin du 19ème siècle ; tout comme la maison communale de Schaerbeek, sa cousine du nord de Bruxelles. Et pourquoi pas profiter de cette petite halte pour découvrir les environs en suivant la promenade du quartier Cureghem ? Elle regorge de petites pépites qui valent le détour ! 

    Dépôt des tramways bruxellois - Arrêt : Avenue du Roi 

    Dépôt des tramways bruxellois

    Avenue du Roi, 19, 1060 Bruxelles  

    A hauteur de l’arrêt « Avenue du Roi », ne manquez pas le dépôt de trams de Saint-Gilles, un autre joyau bruxellois de style néo-Renaissance flamande. Et si vous vous demandez pourquoi Jean et Pierre Carsoel ont donné leurs noms à une avenue uccloise, vous en avez la raison sous les yeux ! Ce sont ces prestigieux entrepreneurs bruxellois qui ont construit, en 1900, ce dépôt spécialement conçu pour accueillir les tous nouveaux trams électrifiés. Une révolution pour l’époque !  

    Barrière de Saint-Gilles - Arrêt : Barrière 

    Barrière de Saint-Gilles

    Barrière de Saint-Gilles, 1060 Bruxelles 

    L’arrêt « Barrière » est une véritable time machine. Fermez les yeux pour remonter au 17ème siècle, et imaginez la barrière au carrefour des six rues qui entourent la place. Elle servait alors de porte de péage pour les marchandises importées. Et quand les péages ont été supprimés, c’est « la Porteuse d’Eau » qui a pris possession de la place. Cette jeune fille, sculptée par Julien Dillens en 1900, est un bel hommage à celle qui donnait à boire aux chevaux de l’omnibus qui reliait la Bourse au terminus de cette barrière de Saint-Gilles. 
    Cet arrêt est aussi l’occasion idéale pour une promenade à travers les coins parfois méconnus de Saint-Gilles. 

    Parvis et église de la Trinité - Arrêt : Trinité 

    Parvis et église de la Trinité

    Parvis de la Trinité, 1050 Ixelles 

    Savez-vous qu’à l’arrêt Trinité, l’église du même nom - devant laquelle vous passez peut-être régulièrement en tram 81- est un magnifique exemple de « façadisme » ? (une technique de construction très bruxelloise qui consiste à ne conserver que la façade à la rue - considérée comme la plus belle - et raser le reste du batiment. Ici, c’est la façade de l’église du couvent des Augustins - démontée en 1893 pour faire place à la place de Brouckère – qui a été remontée, pierre par pierre, sur l’église de la Trinité. 
    Avant de reprendre le tram, imprégnez-vous encore de l’ambiance très tendance du quartier en suivant une promenade dans le quartier Chatelain-Bailli ! 

    Place Flagey - Arrêt : Flagey 

    Place Flagey

    Place Flagey, 1050 Ixelles

    Si l’atmosphère est aussi conviviale à Flagey, c’est qu’il y flotte un petit parfum de houblon ; et cela ne date pas d’hier ! Flagey est depuis le milieu du 17ème siècle, le quartier de la bière. Ses nombreuses brasseries ont cédé, petit à petit, la place aux joyeux cafés, et à une foule d’activités ludiques. Et aujourd’hui encore, c’est plus que jamais the place to enjoy à Bruxelles.  
    Voici l’occasion parfaite pour une pause houblonnée, des frites dorées chez Frit Flagey, et pourquoi pas, pour un parcours promenade dans le quartier Flagey.  

    Eglise Saint-Antoine de Padoue - Arrêt : Eglise Saint-Antoine 

    Eglise Saint-Antoine de Padoue

    Place Saint-Antoine 1, 1040 Bruxelles  

    Avec son style tout en ogives, on pourrait croire que l’église Saint-Antoine de Padoue date de la fin du Moyen Âge. Mais ce n’est pas du tout le cas ! A y regarder de plus près, avec son style néo-gothique choisi par les architectes bruxellois Serneels et Cochaux, elle date du début du 20ème siècle. Au milieu des années 60, son chœur a été transformé, et une chapelle moderne ajoutée ; le tout sous la bénédiction des moines de l’Abbaye… de Maredsous !  

    Musée royal de l’Armée et de l’Histoire militaire - Arrêt : Mérode 

    Musée royal de l’Armée et de l’Histoire militaire

    Parc du Cinquantenaire, 1040 Bruxelles 

    Juste avant d’arriver au terminus, vous voici au dernier arrêt immanquable de ce parcours. 
    Avec (ou sans) vos enfants - et même si jouer aux petits soldats n’est plus tout à fait votre truc - une visite au musée royal de l’Armée et de l’histoire militaire, c’est toujours époustouflant. 

    Salle des armures pour apprentis chevaliers, la plus grande collection du monde sur la Grande Guerre ; ainsi qu’une exposition sur la Deuxième Guerre Mondiale ; et pour tous ceux qui rêvent de voler, plus de 130 avions et engins volants - de la montgolfière au dernier F 16 - vous attendent dans l’immense Hall de l’Aviation. On s’y sent tout petit, et on en ressort ébloui ! 

    Cette promenade architecturale a été réalisée d’après le travail des étudiants de la Faculté d’Architecture La Cambre Horta de l’ULB - 2018/2019.