Tram 92: balade royale des joyaux de l’architecture bruxelloise

Tram 92: balade royale des joyaux de l’architecture bruxelloise

Vous pensez que Bruxelles est une ville un peu terne par rapport aux autres capitales ? Et bien vous faites erreur. Et pour vous le prouver, montez à bord du tram 92, vous allez changer d’avis !

Depuis le nord jusqu’au sud de Bruxelles, vous allez suivre (entre autres) la route royale, tracée pour relier la résidence de la famille royale à son palais du centre-ville. Et tout le long du parcours, vous allez (re)découvrir de véritables perles : bâtiments néo Renaissance, place néoclassique, maisons de maître Art nouveau, palais de justice flamboyant, … vous allez voir combien Bruxelles est belle !

  • Gare de Schaerbeek - Arrêt : Schaerbeek Gare

    Gare de Schaerbeek

    Place Princesse Elisabeth 6, 1030 Bruxelles - ©Train World

    En descendant à l’arrêt « gare de Schaerbeek », vous allez faire d’une pierre deux coups. Tout d’abord, admirer l’une des plus belles gares de Belgique à ses heures de gloire. En plus de son style néo-Renaissance flamande très bruxellois - avec son majestueux toit en bulbe - cette belle grande dame a des allures de princesse russe. Et puis, vous ne pourrez résister à une plongée dans l’univers magique de Train World et de ses trains mythiques qui vont vous embarquer !   

    Hôtel communal de Schaerbeek - Arrêt : Pogge  

    Hôtel communal de Schaerbeek

    Place Colignon, 1030 Bruxelles 

    Si vous n’avez jamais prêté attention à la maison communale de Schaerbeek, faites un arrêt place Colignon, et levez les yeux. Vous allez vous sentir (tout) petit devant cette majestueuse bâtisse néo-Renaissance flamande de la fin du 19ème siècle. Une époque où la commune, qui comptait parmi les plus prestigieuses de Bruxelles, a été choisie pour être la voie royale vers le parc et le Palais, en suivant la bien nommée rue Royale ! 

    Dépôt de trams de Schaerbeek /Eglise Saint-Servais - Arrêt : Eglise Saint-Servais  

    Eglise Saint-Servais 

    Chaussée de Haecht/ Rue Rubens / Rue royale Sainte-Marie, 1030 Bruxelles 

    A l’arrêt de l’Eglise Saint Servais, il n’y a pas que l’église qui occupait la place à la fin du 19ème siècle. On y trouvait également des écuries, des forges, des greniers à fourrage, et des vastes ateliers qui faisaient tous partie… du tout nouveau dépôt de trams. Eh oui, les trams de l’époque étaient tirés par des chevaux ! Ici aussi, le style néo-Renaissance flamand a laissé sa marque ; encore visible aujourd’hui dans les anciennes écuries reconverties en marché bio couvert.  
    Et ne manquez pas de jeter aussi un œil à l’église Saint Servais toute proche. Sous ses airs un peu moyenâgeux, c’est une dame néo-gothique encore jeune qui enjolive, depuis 150 ans, la chaussée de Haecht. 

    Maison Autrique - Arrêt : Eglise Saint-Servais 

    Maison Autrique

    Chaussée de Haecht 266, 1030 Bruxelles 

    Avant de quitter le quartier Saint Servais, on vous a gardé le meilleur pour la fin : la maison Autrique. Sous ses airs de maison bourgeoise traditionnelle, elle est en fait la première maison bruxelloise de Victor Horta qui annonce les codes novateurs de l’Art nouveau : motifs végétaux, fer, verre et fonte. Après l’avoir rachetée dans les années 90, les artistes de BD François Schuiten et Benoit Peeters l’ont amoureusement faite restaurée à l’identique ; et elle est aujourd’hui le témoin vivant et fidèle de la vie à Bruxelles au tournant du 20ème siècle. 

    Place Royale - Arrêt : Royale  

    Place Royale

    Place Royale, 1000 Bruxelles  

    En faisant un arrêt à la place Royale, vous voilà en plein cœur de l’histoire de Belgique ! Cette large place néo-classique, qui jouxte le parc et le palais Royal, est bâtie sur le site de l’ancien palais incendié du Coudenberg. Elle est le point d’orgue du quartier qui était, au 19ème siècle, le spot touristique haut de gamme de Bruxelles, avec ses grands magasins, ses cafés et ses hôtels de luxe. 
    Certains d’entre eux – comme l’Hôtel Bellevue (devenu le musée BELvue) - ont même accueilli des célébrités comme Balzac et Dumas. Et en plus des artistes renommés des Musées royaux des Beaux-Arts tout proches, René Magritte est également un hôte de marque présent sur la place avec le musée qui porte son nom. Pour les amateurs, une visite s’impose !  

    Eglise Notre-Dame du Sablon - Arrêt : Petit Sablon 

    Eglise Notre-Dame du Sablon

    Rue des Sablons, 1000 Bruxelles  

    A l’arrêt petit Sablon, vous attend Notre-Dame du Sablon. Cette église qui était d’abord une modeste chapelle au 13ème siècle, a vu le quartier s’embourgeoiser avec la construction du palais de Justice, du Conservatoire (de musique) et de la rue de la Régence aux 18ème et 19ème siècles. 
    Saviez-vous que le célébrissime Ommegang (qui déplace chaque année des milliers de visiteurs du monde entier) a un ancêtre dans cette église ? La légende raconte qu’une procession organisée en l’honneur d’une statuette de Notre-Dame du Sablon lui aurait donné naissance… 
    Et si vous profitiez de votre arrêt pour flâner un peu ? entre les échoppes du marché des antiquaires et la promenade-découverte du quartier Sablon et Marolles, vous avez l’embarras du choix. 

    Palais de Justice - Arrêt : Poelaert 

    Palais de Justice

    Place Poelaert 1, 1000 Bruxelles  

    Une petite devinette : où se trouve le plus grand palais de justice du monde ? A Bruxelles pardi ! 
    Ce bâtiment pharaonique construit par Joseph Poelaert est même plus grand que la basilique Saint-Pierre de Rome. Il a été conçu pour marquer de façon monumentale la fin du fameux tracé royal à travers la ville … et bien c’est réussi !  
    Et saviez-vous que les Allemands l’ont incendié, en septembre 1944, pour tenter de détruire des documents compromettants ? Heureusement, seule la coupole en cuivre a été endommagée. 
    Quant à ses célèbres échafaudages, les légendes sont nombreuses, et leur histoire aussi nébuleuse que le sort qui les attend… Bruxelles est bien la ville du surréalisme !  

    Hôtel Hannon - Arrêt : Ma Campagne 

    Hôtel Hannon

    Avenue de la Jonction 1, 1060 Bruxelles  

    L’arrêt Ma Campagne est LE spot Art nouveau du quartier. Remontez un peu l’avenue Brugmann pour découvrir, au détour d’une petite rue, le magnifique Hôtel Hannon. Amoureux de l’Art nouveau, Edouard Hannon demande à Jules Brunfaut, son ami d’enfance, de lui construire un hôtel particulier inspiré des codes si novateurs du grand Victor Horta. Ingénieur chez Solvay le jour, Edouard Hannon est aussi un artiste passionné de peinture et de photo. Sa splendide demeure a d’ailleurs hébergé pendant de longues années le musée de photographie Espace Contretype, qui est aujourd’hui abrité à la cité Fontainas, dans le parc d’Egmont. 

    Musée Horta - Arrêt : Ma Campagne 

    Musée Horta

    Rue Américaine 23-25, 1060 Bruxelles 

    Pour vivre une expérience Art nouveau totale dans le quartier Ma Campagne, (re)partez pour une balade de quelques minutes, direction le musée Horta. Beaucoup plus qu’un musée traditionnel, ici c’est dans l’intimité du grand architecte bruxellois que vous allez pénétrer en visitant à la fois sa maison personnelle et son atelier. Avec les puits de lumière, les vitraux, les ferronneries, mais aussi les décors muraux et le mobilier, c’est le véritable manifeste de l’Art nouveau de Victor Horta dans lequel vous allez plonger ! 

    Eglise Saint-Job d’Uccle - Arrêt : Place Saint-Job 

    Eglise Saint-Job

    Place Saint-Job, 1180 Bruxelles  

    Vous voilà arrivé à l’arrêt Saint-Job, la dernière étape de ce parcours. Ici Saint-Job est partout !  
    Avec sa femme, il est le héros d’un tableau flamboyant qui se trouve dans l’église. Entrez-y un instant pour découvrir cette merveille baroque. Il a aussi donné son nom, à la fois au quartier, et à la belle place aérée qui abrite tous les lundis matin un charmant marché local.  
    Et si avant de reprendre le fil de vos activités quotidiennes, vous profitiez d’une pause gourmande chez Clémentine, une des friteries coup de cœur des Bruxellois ? 

    Cette promenade architecturale a été réalisée d’après le travail des étudiants de la Faculté d’Architecture La Cambre Horta de l’ULB - 2018/2019.