Fresh Circus, séminaire international du cirque, a dressé sa tente à Bruxelles

Fresh Circus est le séminaire bisannuel pour toutes personnes impliquées dans le monde du cirque en Europe.

Cette année, Bruxelles était le lieu incontournable des discussions sur le développement futur des arts du cirque. Du 13 au 15 mars 2018, la réflexion collective, l'échange et la célébration des valeurs du cirque étaient au cœur du Théâtre National… et bien au-delà. Jetons un oeil derrière le rideau...

Penser cirque, cirque... et encore cirque

Parfois, il est bon de prendre du recul et de réfléchir. C'est pourquoi Circostrada * organise tous les deux ans un séminaire international, intitulé Fresh Circus, pour réfléchir et échanger sur les arts du cirque.

Pour 2018, l'Espace Catastrophe (www.catastrophe.be) basé à Bruxelles et Wallonie-Bruxelles Théâtre / Danse (www.wbtd.be) ont invité Fresh Circus dans la capitale de l'Europe.

Le moment était parfait puisque coïncidant avec UP! Festival (la 15ème Biennale internationale du cirque) et l'année des arts du cirque «FocusCircus» à Bruxelles - offrant de nombreuses performances artistiques dans différents lieux culturels de Bruxelles.

Plus que du cirque

Fresh Circus a réuni 400 acteurs européens et internationaux du domaine du cirque. Le thème de cette année était « Plus que du cirque ». Les participants ont plongé dans l'iconographie du cirque et ses stéréotypes, ils ont mis en lumière des initiatives innovantes et ont montré les arts du cirque dans toute leur diversité.

Les experts du cirque réunis ont exploré les arts du cirque à travers trois courants différents: l'innovation, les images et le public, les chemins artistiques et les processus de création.

Outre le partage et la réflexion, les délégués du séminaire ont également eu l'occasion de profiter des performances, de visiter les infrastructures du cirque bruxellois et de goûter à la gastronomie belge.

* Circostrada (www.circostrada.org) est le réseau européen pour les arts du cirque et de la rue, avec plus de 100 membres dans plus de 30 pays. Circostrada est coordonné par Artcena (www.artcena.fr), le centre national français du cirque, des arts de la rue et du théâtre. Il bénéficie d'un financement du programme Europe Créative de la Commission Européenne et du Ministère de la Culture.

Stéphane Segreto-Aguilar nous parle de Fresh Circus

Stéphane Segreto-Aguilar est le Circostrada Network Coordinator & Responsable du développement chez Artcena

Qu'est-ce que Fresh Circus ?

SSA : Fresh Circus est un séminaire international dédié aux arts du cirque. Il rassemble une grande variété de parties prenantes du secteur : étudiants, chercheurs, journalistes, artistes, décideurs, conservateurs, directeurs de production ... C'est l'occasion parfaite d'échanger et de réfléchir sur notre passion commune : le cirque. Ces rencontres conduisent inévitablement à de nouvelles aventures communes et à des recommandations pour un avenir durable pour cette forme d'art.
 

Quels sont les nouveautés de l'édition 2018 ?

SSA : Il y a eu plusieurs nouveautés dans l'édition de Fresh Circus : tout d'abord, le lieu. Les trois séminaires précédents ont eu lieu à La Vilette (Paris) mais nous sommes heureux d'avoir été invités à Bruxelles. Fresh Circus est maintenant devenu une initiative itinérante, reflétant l'un des traits clés du cirque.

Deuxièmement, le thème du séminaire « Plus que du cirque !» A été développé selon trois axes : l'innovation, les images et les publics, les chemins artistiques et les processus de création.

Nous avons invité de nombreux experts externes (80 au total) qui ont enrichi les discussions, remis en question nos pratiques et élargi nos façons de penser.

Pourquoi avez-vous choisi Bruxelles ?

SSA : La proposition d'accueillir la quatrième édition de Fresh Circus à Bruxelles est venue de deux membres belges de notre réseau : Espace Catastrophe et Wallonie-Bruxelles Théâtre / Dance.

Leur proposition a lié notre séminaire à UP! Festival (biennale internationale du cirque) et à FocusCircus 2018 de Bruxelles. 2018 est également l'occasion de célébrer un certain nombre d’anniversaires : l'Année européenne du patrimoine culturel, l'Année de la protestation (50 ans après mai 1968) et le 250e anniversaire de la naissance du cirque moderne (entamé par Patty et Philip Astley à Londres en 1768).

Ce fut une excellente occasion de célébrer le cirque à Bruxelles ! Nous avons eu la chance d'être accueillis dans un lieu emblématique de la capitale : le Théâtre National. Mais nous avons aussi découvert un large éventail d'autres espaces partenaires dans le cadre de UP! Festival et du programme artistique préparé par Espace Catastrophe.

Comment avez-vous vécu votre séjour et travail à Bruxelles ?

SSA : Bruxelles est une ville multiculturelle très agréable, facile à parcourir et découvrir. Pendant Fresh Circus, nous avons également eu l'occasion de goûter quelques bonnes bières et fromages locaux.

Je suis convaincu que cette touche typiquement belge a rendu les contacts informels encore plus efficaces, dynamiques et positifs !
 

Quel avenir pour le cirque ?

SSA : Le chemin vers une meilleure reconnaissance de la création du cirque au niveau européen est encore long. Mais les grands événements comme Fresh Circus nous donnent plus de visibilité dans les médias et envers les politiciens. Nous avons aussi organisé un séminaire de travail avec les décideurs principaux sur les arts du cirque, parallèlement à Fresh Circus pour définir les actions futures.

Et puisque nous parlons d’avenir… parlons Fresh Circus 2019 qui se déroulera en octobre 2019 à Auch, en France, en partenariat avec le festival du cirque organisé par la CIRCa (plateforme française des arts du cirque).

Une ovation

Fresh Circus a été un succès car il a apporté aux participants de nombreuses idées nouvelles. Il a présenté des développements, des projets et des pratiques innovants. Il a exploré de nombreuses pistes, comme attirer et interagir avec de nouveaux publics. Et les artistes s’en sont inspirés pour de nouvelles créations et nouvelles expériences, pour réinventer le cirque.

Bruxelles en tant que ville-hôte a également reçu de chaleureux applaudissements. Le Théâtre National a ouvert ses portes aux aficionados du cirque, offrant une interprétation simultanée pour faire circuler les idées malgré les barrières linguistiques.

L'événement est également intelligemment lié à la vie culturelle bruxelloise et aux infrastructures. Le UP! Festival a donné aux participants bien plus qu’une cerise sur leur gâteau : Ils leur a fourni des contacts nouveaux, pour qui sait, explorer différents lieux et performances de leurs collègues internationaux.

Et, last but not least : ils ont fait une visite de l'infrastructure du cirque de Bruxelles (école de cirque, centre du cirque). Exactement ce que les organisateurs et les participants recherchaient !

En savoir plus sur Fresh Circus (Bruxelles) sur www.circostrada.org/en/fresh-circus4

Tout sur FocusCircus, l'année du cirque bruxellois, à focusCIRCUS.brussels

Découvrez ce que Bruxelles peut faire pour votre événement sur visit.brussels/en/lists/meetings-homepage