Découvrez où manger des frites à Bruxelles

Découvrez où manger des frites à Bruxelles

Crise sanitaire oblige, une grande partie de la gastronomie bruxelloise a été mise à l’arrêt. Mais, bonne nouvelle, les  frites - ces ambassadrices craquantes de la gourmandise bruxelloise - vous attendent chaleureusement partout dans la ville. Et les friteries qui parsèment la capitale sont le mix & match parfait entre gourmandise et découverte de ce que les quartiers de Bruxelles ont à vous offrir de meilleur. Que ce soient des lieux renommés, des adresses branchées ou de (toutes) petites pépites, voici les adresses bruxelloises qui donnent la frite ! 

 

  • Les frites et les places du quartier européen

    Quand on parle du quartier européen de Bruxelles, on pense tout de suite aux institutions. Et pourtant, ce quartier offre bien plus que des bureaux un peu guindés. On y court pour ses commerces originaux, ses exceptionnels espaces verts, ses musées de renommée mondiale … et ses places animées et branchées. Comme la place Jourdan, qui abrite un autre genre d’institution : les frites de la Maison Antoine, qui depuis plus de 70 ans, fait la réputation des frites bruxelloises. Et sur la place du Luxembourg (Plux pour les intimes), Be Burger vous attend avec des frites trendy, et leurs fameux burgers


    Maison Antoine, Place Jourdan 1040 Etterbeek, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et les squares royaux de Saint-Josse

    Le monde est devenu un village, et Saint-Josse-ten-Noode en est l’incarnation en mode mouchoir de poche. Dans la plus petite commune de Bruxelles, on parle une soixantaine de langues. Saint-Josse, c’est aussi un fleuron architectural. Ses prestigieux squares, bordés de joyaux Art nouveau, sont aujourd’hui très prisés par les fonctionnaires du quartier européen tout proche. Un autre joyau dans le paysage est la friterie Saint Josse, sur la place du même nom. Une histoire de famille depuis 1931, et dont Martin, le capitaine, a laissé la barre à Palma pour prendre une retraite bien méritée. Le défi était immense, mais Palma l’a relevé avec brio : les frites de Saint Josse, c’est toujours du pur bonheur.  



    Friterie Saint-Josse, Chaussée de Louvain 99 1210 Saint-Josse-ten-Noode, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et les étangs de Flagey

    L’autre voisin branché du quartier européen, c’est le quartier Flagey. Ce carrefour cosmopolite est un véritable pôle culturel où il fait bon vivre et surtout chiller. Entre deux pauses sur les terrasses tendance de la place Flagey, on fait patiemment la file (c’est toujours bon signe !) devant Frit’Flagey, une friterie qui attire les gourmands, en journée comme en soirée. Et les samedis et dimanches, faites d’une pierre trois coups avec une balade le long des étangs, les produits ultra-frais des échoppes du marché, et des frites craquantes ! 



    Frit'Flagey,
    Place Eugène Flagey 1050 Ixelles©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et les spots branchés du Châtelain

    De l’autre côté de la chic avenue Louise qui borde Flagey, s’étend le quartier du Châtelain. Pour les férus d’architecture, c’est l’un des bons spots d’Art nouveau bruxellois. C’est aussi un véritable concentré de galeries d’art et d’adresses gourmandes branchées. Et parmi celles-ci, mention particulière au bar à frites Bintje, où les frites bio sont faites maison (et accompagnent avec bonheur des burgers version classique ou veggie) ; sans oublier les frites et les burgers fameux de chez Rambo !  



    Bintje,
    Rue Simonis 62 1050 Ixelles©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites, et l’Art nouveau de Saint-Gilles

    Du Châtelain à Saint-Gilles son voisin, l’Art nouveau est partout ! Ce quartier est un véritable musée à ciel ouvert où il fait bon flâner. En plus de ses façades uniques, des plus discrètes aux plus exubérantes, ses parcs un peu secrets et son flamboyant hôtel de ville, une balade à Saint-Gilles offre deux spots incontournables pour les amateurs de frites.  A quelques mètres du rond-point de la Barrière de Saint-Gilles, la friterie de la Barrière voit défiler depuis des générations les gourmands les plus exigeants. Et un peu plus bas, le parvis abrite non seulement le marché dominical, mais surtout Patatak, une adresse coup de cœur qui réinvente le fritkot en mode 100% fait avec amour, local et artisanal. 



    Patatak,
    Parvis de Saint-Gilles 31 1060 Saint-Gilles, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et l’envie de nature à Uccle

    Envie de ralentir un peu le rythme dans ce parcours bruxellois ? Alors c’est le moment de filer vers le sud de la capitale. Avec ses allures de village dans la ville, une promenade à Uccle est l’échappée parfaite. Ses ruelles aux maisonnettes coquettes, ses avenues aux résidences cossues, ses jardins et ses airs de campagne ; tout y est pour vous mettre en appétit. Et ça tombe bien, les gourmands vont être comblés. Chez Clémentine, place saint-Job, la tradition s’est alliée à la modernité pour une friterie éco-responsable en phase avec son temps. Et à la friterie du Bourdon, vous attendent des frites « haute couture » dont la coupe manuelle fait très précisément 13 mm…les dimensions du bonheur depuis 30 ans. 



    Place de Saint-Job 40 1180 Uccle, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

     

    Les frites et les cerisiers du Japon de Watermael-Boitsfort

    A côté de sa voisine Uccle, Watermael-Boitsfort est l’une des communes les plus vertes de Bruxelles. Avec la forêt de Soignes qui y prend ses aises, ses nombreux parcs, les jardins fleuris de ses deux cités jardin, et ses cerisiers du Japon qui font courir les foules quand ils sont en fleurs, la commune a des atouts imparables pour ceux qui aiment la douceur de vivre. La gourmandise est aussi au programme avec son très chic marché du dimanche…et son Tram de Boitsfort, une friterie top niveau qui a élu domicile dans un ancien tram amarré à demeure sur la place du marché. Un vrai voyage gourmand ! 



    Tram de Boisfort, 
    Place Andrée Payfa-Fosseprez 1170 Watermael-Boitsfort, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et la convivialité des Marolles

    Retour à présent vers le centre de Bruxelles, où, à priori, le Sablon et les Marolles n’ont pas grand-chose en commun ; et pourtant … Sur les hauteurs du Sablon, il y a le square et l’église, les antiquaires, la place et les boutiques so chic, et les chocolatiers de renommée internationale. Dans les Marolles juste en contrebas, il y a le marché aux puces de la place du Jeu de Balle, les brocanteurs, les magasins vintage, le skate park…et la Friture Pitta de la Chapelle. Malgré son air un peu rustique, elle vaut le détour. La file fréquente des amateurs avertis en est la preuve, et elle fait l’unanimité auprès des gourmands du Sablon, des Marolles, … et d’ailleurs !  



     Friture Pitta de la Chapelle, Rue Haute 25 1000 Bruxelles, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et la Grand-Place de Bruxelles

    On pense tout connaître des richesses du centre-ville de Bruxelles. Du quartier des musées aux pavés de la Grand-Place et son flamboyant Hôtel de Ville, des Galeries St Hubert à la place de la Monnaie, sans oublier un petit bonhomme qui fait pipi ! Pourtant Bruxelles, la généreuse, compte aussi un autre trésor : ses frites craquantes ! Alors pour une pause gourmande entre deux visites, rendez-vous à proximité de la Bourse, où se trouvent deux maisons incontournables. La friterie Tabora, dans la rue du même nom, a le secret des frites à la fois fondantes (dedans) et croustillantes (dehors). Et la longueur de la file qui s’y forme souvent confirme cette réputation. Chez Fritland, juste en face de la Bourse, c’est l’histoire d’une famille albanaise qui a bravé les embûches pour un fritkot bruxellois, qu’ils tiennent avec fierté depuis deux générations. 



    Fritland,
    Rue Henri Maus 49 1000 Bruxelles©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et la flânerie à Sainte-Catherine

    A côté de l’éblouissement des ors de la Grand-Place de Bruxelles, le quartier Sainte-Catherine est une invitation à la flânerie. On y découvre le patrimoine bruxellois avec ses lieux de culture et d’histoire. Ses quais, et sa place du même nom, sont les spots parfaits pour se régaler de poissons et de produits de la mer bien sûr, … mais pas que ! Vous êtes adeptes du « less is more » et craqueriez volontiers pour des frites tout simplement canons ? Alors rendez-vous chez Choucke, la nouvelle petite pépite bruxelloise qui fait courir les locaux… et les autres ! Et les amateurs de frites très chics trouveront leur bonheur chez Frites Atelier, l’adresse bruxelloise des friteries « signature » du chef étoilé Sergio Herman. 

    Frites Atelier, Rue Sainte-Catherine 32 1000 Bruxelles, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites, un bol d’air, et René Magritte à Jette

    De plus en plus prisée par les bruxellois pour ses airs de campagne et ses espaces très verts, Jette n’a rien à envier à ses cousines du sud de la capitale. Et cette bulle d’air au nord-ouest de Bruxelles a plusieurs tours dans son sac. De la maison-atelier Magritte, qui vous plonge dans le quotidien surréaliste du peintre, à une reconstitution authentique de la grotte de Lourdes ; Jette vous emmène hors des sentiers battus. Le dimanche, on se presse sur l’immense place du Miroir pour faire le plein de bonnes choses au marché, et on fait la file devant l’emblématique friterie du Miroir qui régale, depuis bien longtemps, les gourmands les plus exigeants. Et pour les amateurs de frites dodues, et de rencontres authentiques avec les locaux, rendez-vous place Cardinal Mercier pour les frites généreuses de Big Moestasje.   


    Friterie du Miroir, Place Reine Astrid 1090 Jette, ©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites et la culture nature au Heysel

    Envie de concilier culture, divertissement et nature ? Alors filez découvrir le Heysel ! A un jet de pierres du domaine royal, vous avez l’embarras du choix : faire le tour du continent à Mini-Europe, vous envoler vers les étoiles au Planétarium … ou grimper dans les boules de l’Atomium. Entre deux visites, les pelouses des nombreux parcs du quartier sont une véritable invitation à la détente et aux pique-niques… qui seront encore plus gourmands avec quelques frites dorées de la friterie Vandervaeren idéalement située au pied de l’un des emblèmes de Bruxelles : le cultissime Atomium 


    Friterie Vandervaeren, 
    Boulevard du Centenaire 1020 Bruxelles©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Les frites légendaires de Jef à Neder-over-Hembeek

    Le tour des friteries de Bruxelles ne serait pas complet sans un détour par Neder-over-Hembeek. Cette minuscule commune, ou plutôt ce village, c’est encore Bruxelles, et déjà la campagne. Pour y aller, cap plein nord, où les petits bruxellois (re)découvre la vie à la ferme pédagogique Nos Pilifs.  
    Et sur la place Peter Benoit, votre gourmandise va être comblée. La 
    friterie de Jef et de sa fille Manu vous accueille avec leurs sourires généreux, et leurs frites de légende… Fermez les yeux et savourez ! 



    Chez Jef,
    Place Peter Benoit, 1120 Neder-over-Hembeek©visit.brussels - Jean-Paul Rémy

     

    Si le bonheur se cache dans un paquet de frites, c’est à Bruxelles que vous le trouverez !