L'excellence des cerveaux bruxellois

L'excellence des cerveaux bruxellois

Globalement, la Belgique, centre d'excellence reconnu, se classe dans les cinq premiers pays pour la qualité des soins. Plus de 150 entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques internationales et belges sont idéalement placées à Bruxelles et/ou dans son environnement direct.

Les installations de recherche et le personnel multilingue hautement qualifié sont une incitation majeure. Sans oublier que l'aéroport de Bruxelles est un centre de distribution pharmaceutique clé. La région bruxelloise abrite également une infrastructure de santé en plein essor, avec 23 hôpitaux.

Parmi les nombreuses spécialités, Bruxelles et ses environs sont réputés pour la neurochirurgie, faisant de la capitale belge l'endroit idéal pour accueillir le Congrès européen de neurochirurgie en octobre.

La neurochirurgie est réalisée sur des patients atteints, entre autres, de maladies du cerveau, de la moelle épinière, des nerfs et de leurs couvertures (méninges et os), qui peuvent être traités par des interventions chirurgicales. Il couvre une large zone, allant des tumeurs cérébrales aux hernies discales.

Le tout premier département de neurochirurgie, séparé de la chirurgie générale, Paul Martin - maintenant connu comme pionnier de cette spécialité en Belgique - à Bruxelles en 1948 à l'Institut Jules Bordet, rattaché à l'Université Libre de Bruxelles.

Depuis lors, Bruxelles a révélé plusieurs départements de neurochirurgie dans les hôpitaux universitaires et non universitaires, offrant des technologies de pointe et fournissant des soins de haute qualité.

Scalpel technologique : CIBERKNIFE

Tout au long de l'histoire, de nombreux universitaires, professeurs et scientifiques belges ont contribué à accroître l'attention mondiale portée sur Bruxelles. Dans «Histoire et développement de la neurochirurgie en Belgique», Jacques Brotchi, fondateur du département de neurochirurgie à l'hôpital Erasme de l'Université Libre de Bruxelles, explique: «Paul Martin et Jean Brihaye, assistés de près par Luc Calliauw et Joel Bonnal ( tous citoyens belges), ont introduit la neurochirurgie moderne dans de nombreux cas de greffe longitudinale des sinus dans les méningiomes parasagittaux et crâniens (tumeurs se formant sur les membranes du cerveau et de la moelle épinière).

Bonnal mérite une reconnaissance toute spéciale non seulement pour ses réussites techniques, mais aussi pour ses compétences en neurochirurgie clinique à un moment où de nouvelles machines comme les tomodensitogrammes, les IRM et les scanners TEP arrivaient lentement sur le marché. En Belgique, il y a maintenant plus de 20 TEP pour une population de 11 millions d'habitants, ainsi qu'un certain nombre d'articles de haut niveau publiés dans des revues spécialisées. "

Aujourd'hui, les travaux menés dans les services de neurochirurgie de l'hôpital Erasme de Bruxelles ont un impact global. Depuis ses débuts, le service de neurochirurgie de l'hôpital a été reconnu pour son excellence dans les domaines du système nerveux central et de la colonne vertébrale. En 1998, ce département a été désigné comme « le principal centre de référence mondial pour la recherche et la formation en neurochirurgie » par l'Organisation mondiale de la santé. Dans le domaine des tumeurs cérébrales, l'équipe pluridisciplinaire d'Erasme a une approche intégrée, soutenue par des services d'imagerie et par un laboratoire de pathologie.

Erasme se spécialise dans une approche diagnostique précise pour fournir aux patients une grande variété d'options de traitement, de l'approche chirurgicale classique à Gamma Knife et Cyberknife (un système de radiochirurgie robotisé utilisé pour traiter les tumeurs), ainsi que la magnétoencéphalographie non invasive. Ces techniques qui font toutes désormais partie de la pratique quotidienne.

Des experts belges en neurochirurgie ont également présidé plusieurs sociétés internationales, dont l'Association européenne des sociétés de neurochirurgie (EANS) en 1979 ; la Société francophone de neurochirurgie en 1992 et 2012 ; et la Fédération mondiale des sociétés neurochirurgicales en 2005. Aujourd'hui, il y a environ 140 neurochirurgiens en Belgique effectuant une pratique quotidienne d’excellence avec une reconnaissance internationale.


NOUVELLE GÉNÉRATION

La jeune génération, dirigée par le professeur Michael Bruneau de l'hôpital Erasme, a récemment remporté EANS2018, le 18e congrès européen de neurochirurgie, qui se tiendra au SQUARE Brussels Convention Centre en octobre. En annonçant le thème "Facts, Fiction and Future", il va rassembler près de 1500 experts dans leurs domaines et mettra en lumière les meilleures pratiques actuelles dans toutes les spécialités de la neurochirurgie, tout en s'intéressant aux développements futurs et aux perspectives innovantes.

Grâce à une combinaison de cours précongrès interactifs, de sessions plénières et de plateformes de discussion de haut niveau, EANS2018 sera un événement scientifique majeur. Le professeur Michael Bruneau, également président du congrès, explique : « Bruxelles a beaucoup d'atouts pour organiser une conférence. Tout d'abord, elle est au cœur de l'Europe. Notre capitale peut facilement être atteinte par divers moyens de transport. Le centre des congrès est également exceptionnel, avec une capacité modulaire bien nécessaire. Il est situé en plein cœur de la capitale, à proximité immédiate de la magnifique Grand-Place et des sites culturels de la ville.

L'offre hôtelière est diversifiée et chacun peut trouver la gamme de prix qu'il lui convient. L'art de vivre bruxellois n'est pas un mythe et peut être découvert au travers de nombreuses activités. "

Interrogé sur la valeur ajoutée que des conférences comme EANS2018 peuvent apporter, le professeur Michael Bruneau conclut: « Les grandes conférences, grâce aux nombreux participants qu'elles attirent, stimulent la vie économique de la capitale. Ils contribuent à l'influence internationale de notre capitale et à la diffusion des valeurs et des connaissances de notre pays à travers le monde. Et quand il s'agit de la neurochirurgie et de notre excellence dans le domaine, nous avons beaucoup de choses à partager."

 

Un article de Remi Deve, de Boardroom magazine, the Best Resource for Associations, édition de juin 2018.
www.boardroom.global