La Belgique classée deuxième dans l'indice Arc-en-ciel

La Belgique classée deuxième dans l'indice Arc-en-ciel

Le 11 octobre est la Journée internationale du coming out. En cette journée de sensibilisation LGBTQ + (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Transgenres, Queer et autres), l'accent est mis sur la forme la plus élémentaire de l'activisme au sein de cette communauté : vivre ouvertement et sans désapprobation sa sexualité.

Notre pays est classé second dans l'indice arc-en-ciel.

ILGA-Europe classe chaque année les pays en fonction de leurs efforts à soutenir et protéger les personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués).

La Belgique s'est à nouveau classée dans le top 5 sur l'indice arc-en-ciel. Cet index annuel donne un aperçu des droits et des situations sociales que les personnes LGBTI rencontrent dans chacun des 49 pays européens.

Il évalue bon nombre de points comme le mariage homosexuel ou le droit pour les personnes LGBTI d'adopter des enfants, mais aussi la législation anti-discrimination, la protection sur le lieu de travail ou sur le marché locatif… sans oublier les crimes de haine contre les personnes LGBTI.

Situation juridique

Surtout en termes de législation, la Belgique est favorable aux personnes LGBTQ +.

En 2003, c'était le deuxième pays à légaliser le mariage gay. Quelques lois contre la discrimination ont également été adoptées la même année et l'adoption par les couples de même sexe est devenue légale en 2006. Mais ce n’est pas tout. La loi sur les transgenres de 2007 a été modifiée, ce qui permet aux gens de changer légalement de sexe sans avoir besoin d'un diagnostic de dysphorie de genre et/ou de suivre un traitement médical.

Le don de sang pour les homosexuels est également devenu légal, bien que les conditions demeurent très strictes.

L'amour est plus fort que tout – et la Belgique en a conscience !