Le 450e anniversaire de la mort de Pieter Bruegel en 2019

Bruxelles et Bruegel sont inextricablement liés. Non seulement Bruegel a passé la majeure partie de sa vie à Bruxelles, mais il y a également été inhumé et vous pouvez encore admirer une grande partie de son œuvre dans les plus beaux musées de Bruxelles.

L’artiste Pieter Bruegel

Pieter Bruegel (1525?-1569) est considéré, de loin, comme le plus grand peintre néerlandais du 16e siècle. Ses paysages et ses scènes de la vie paysanne (« peinture de genre ») font sa renommée. Au 16e siècle déjà, les collectionneurs des Habsbourg reconnaissaient la qualité et l'originalité exceptionnelles de l'imagerie de Bruegel et achetaient ses œuvres. La popularité de Bruegel est aussi due aux incroyables compositions elles-mêmes, souvent moralisatrices, toujours pleines de personnages, invitant le spectateur à réfléchir aux contenus des images, dont la complexité se situe à de multiples niveaux. Des peintures telles que « Les Proverbes flamands », « Les Jeux d'enfants », « Dulle Griet » (ou « Meg la folle »), « La Danse de la mariée en plein air » et « Le Pays de Cocagne » sont aisément reconnaissables et célébrées dans le monde entier.

  • Bruegel et Bruxelles

  • Pour se rapprocher du centre de l'argent et du pouvoir, et donc de potentiels clients, Bruegel arrive à Bruxelles en 1563 pour s'établir dans les Marolles. À l'époque, le quartier de la Chapelle, connu aujourd'hui sous le nom des Marolles, était tout sauf un quartier populaire. La maison spacieuse qu'il habitait se trouvait dans l'une des rues les plus riches de Bruxelles. Au 16e siècle, Bruxelles était l'un des centres politiques les plus importants d'Europe. Non loin de là, au Mont des Arts, le Palais du Coudenberg était l'une des résidences principales de Charles Quint, aujourd'hui transformé en musée. Bruxelles était un véritable pôle pour les artistes et la nouvelle noblesse urbaine. N'oubliez pas de passer par la ‘Maison Bruegel’, une maison datant du 16e siècle au centre des Marolles.

  • Bruegel en 2019

  • Bruxelles et le Pajottenland voisin ont largement inspiré Bruegel : les deux tiers de ses quarante tableaux ont été peints en ces lieux ! À quelques minutes à pied des Marolles, sur le Mont des Arts, vivaient ses puissants mécènes. Aujourd'hui y est abritée une grande partie de l’œuvre de Bruegel : après le Kunsthistorisches Museum à Vienne, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique possèdent la plus grande collection de tableaux de Bruegel, et la Bibliothèque Royale détient pas moins de 90 gravures et estampes !  L'ensemble de ces trésors pourra être pleinement admiré à l'occasion de l'exposition qui se tiendra en 2019. Pour vous imprégner du 16ième siècle, vous ne devez surtout pas manquer de visiter le musée de la Porte de Hal ! Après sa mort, Bruegel fut inhumé en l'église de la Chapelle dans les Marolles, où il est encore possible de lire son épitaphe.

  • Raison suffisante pour que Bruxelles consacre de nombreux événements à cet artiste de renommée mondiale à l'occasion du 450e anniversaire de sa mort. En 2019, de nombreuses organisations programmeront des visites guidées autour de Bruegel et de tous les lieux qui lui sont associés, ainsi que sur la période fascinante durant laquelle il a vécu. Venez (re)découvrir l'univers et l’œuvre de Bruegel dans le cœur historique de Bruxelles !