Où savourer des pâtisseries monoproduits à Bruxelles ?

Où savourer des pâtisseries monoproduits à Bruxelles ?

Depuis quelques années, il y a une tendance pour le monoproduit dans le monde de la gastronomie. Mais de quoi s’agit-il ? Nous vous l’expliquons !

Le concept n’est pas nouveau : voyez le cannelé de la maison bordelaise Baillardran depuis 1988 ou la gaufre iconique de Méert, la célèbre maison lilloise née en 1849. Plus généralement, il y a les pizzerias, les sandwicheries, les friteries et les glaciers. Mais le monoproduit est à la mode depuis une dizaine d’années avec une expansion des enseignes dans les grandes villes. Que ce soit en cuisine ou en pâtisserie, il s’agit, pour un chef, de se spécialiser dans un seul produit en le déclinant en de multiples saveurs et textures. Donut à la fraise, éclair cheesecake mangue, macarons salés, glace au charbon… le choix est infini et l’imagination débordante. Car le pari est de renouveler sans cesse sa gamme autour d’un produit phare en proposant toujours de nouvelles créations.

À Bruxelles, des boutiques vous ouvrent leurs portes, certaines vous proposant différentes sucreries en même temps que leur spécialité. Voici notre sélection de boutiques qui valent le détour.

  • Lilicup

     

    Gaufres & Waffles

    Dans cette enseigne, découvrez la gaufre de Bruxelles comme vous ne l’avez jamais goûtée ! Le chef étoilé Yves Mattagne (restaurant Villa Lorraine) revisite cette spécialité culinaire de la capitale en vous proposant des gaufres sucrées bien sûr mais aussi des versions salées. Du bœuf tartare au poulet en passant par le foie gras et les crevettes, la gaufre est désormais un plat à part entière. Vous pouvez même opter pour une gaufre veggie. Côté sucré, vous avez le choix entre, bien entendu, la gaufre traditionnelle mais également celle garnie d’ananas, de pommes, de myrtilles ou encore de banane. Yves Mattagne a créé toutes les recettes. La pâte à gaufre suit la recette à l’ancienne et est faite maison chaque jour. Pour déguster une gaufre, rendez-vous au Bois de la Cambre.


    @GaufresAndWaffles.com

    Chez Martha

    Ce tout récent lieu est basé sur un concept original : combiner art et gastronomie. Il vous propose en effet de savourer de délicieux cookies tout en admirant des œuvres d’art. Les biscuits sont en plus faits maison avec des produits locaux et ils sont préparés sur place, de quoi vous ouvrir l’appétit. La cheffe pâtissière met effectivement un point d’honneur à travailler d’une manière la plus locale, éthique et durable possible. Côté saveurs, dégustez le cookie classique mais goûtez aussi à ses revisites : massepain, chocolat noir belge… Alors rendez-vous à Ixelles pour une pause gourmande et culturelle dans cette galerie d’art et boutique de cookies !

    Coco Donuts

    Vous l’avez compris, cette pâtisserie vous fait manger des donuts, cette spécialité américaine. Première boutique de donuts en Belgique, elle a fait le pari de vous proposer cette gourmandise en version haute qualité : fraîche du jour et faite maison avec des produits locaux, bio et de saison, le tout selon une méthode artisanale. Le principe est d’innover en revisitant la recette traditionnelle du donut et en lui apportant une touche belge. La pâte du beignet devient aussi une pâte à brioche. Du côté des variétés et des saveurs, goûtez aux versions telles que violette, cuberdon et lavande ; rose ; pistache et chocolat blanc ; guimauve ; oréo ; petit beurre ; ou encore spéculoos. Rendez-vous à l’adresse de Saint-Gilles ou du Sablon.


    © Chloé Sengier

    Chouconut

    Dans chouconut, vous entendez chou et cookie. Ce sont les deux gourmandises que le chef pâtissier breton, Baptiste Mandon, vous fait déguster dans son salon de thé. Il revisite le chou, dont le comptoir déborde lorsque vous entrez dans sa boutique. Entre un petit chou à la mangue et au fruit de la passion, à la fraise et à la bergamote ou encore à la framboise et au basilic, vous avez l’embarras du choix. Les goûts et les couleurs de cette mignardise varient selon les saisons et l'artisan tente de diminuer au maximum le taux de sucre de ses pâtisseries. Elles sont en plus fraîches du jour, réalisées à la main chaque matin. Pour savourer un petit chou, rendez-vous à Saint-Gilles ou Uccle. N’oubliez pas de passer par leur Épicerie, qui connaît un franc succès, notamment pour sa pâte à tartiner.

    Lilicup

    Lilicup comme Leila et cupcake. Leila Strebelle est la cheffe pâtissière de cette boutique et salon de thé et sa spécialité est le cupcake, même si elle vous fait aussi goûter d’autres pâtisseries anglo-saxonnes telles que le cookie et le scone. Né dans la cuisine de la cheffe pâtissière, ce comptoir est le premier spécialisé dans le cupcake à avoir ouvert en Belgique. Laissez-vous tenter par l’une de ses nombreuses versions de cupcakes (ou plus !) confectionnées de façon artisanale le jour même. Au fil du temps, découvrez aussi de nouvelles variétés aux saveurs inédites. Cupcakes au cœur de peanut butter, à la vanille, avec glaçage à la violette, décorées de noix de pécan grillées et caramélisées… Il y en a pour tous les goûts. Certaines recettes sont même sans gluten et sans beurre. Et pour les petites faims, des mini cupcakes sont à la carte. Alors pour vous faire plaisir, rendez-vous à Ixelles ou à Uccle !

    Forcado Pastelaria

    Depuis 1982, cette pâtisserie devenue comptoir et salon de dégustation vous fait savourer des douceurs portugaises. Joaquim Braz de Oliveira et son fils vous proposent, entre autres gourmandises, le pasteis de nata, ce feuilleté à la crème à flan lisbonnais. Dans cette véritable institution, dégustez le pastel traditionnel mais goûtez aussi aux créations des deux chefs, qui varient selon leurs envies et en fonction des saisons : pasteis au speculoos, au chocolat, au café, au pignon, à la coloquinte et même au… porto ! Le choix est large et vous pouvez même opter pour des alternatives sans gluten et sans produits laitiers ! Vous y trouverez certainement votre bonheur ! En plus, toutes leurs pâtisseries sont faites maison et à la main. Rendez-vous au Forcado à deux adresses : Saint-Gilles et Uccle.


    © Vincent Plumier