Top 10 des maisons Art nouveau à visiter

Au diable les styles « néo quelque chose » ; on fait place nette aux nouveaux matériaux : le métal, le fer et le verre !  En rompant avec les styles vieillots de France et d’Angleterre, Horta fait naître l’Art nouveau à Bruxelles.

Avec son hôtel Tassel, il fonde en 1893 un véritable manifeste de cette nouvelle architecture. Cette maison est la première carte de visite d’Horta. Avec Hankar et Van de Velde, les autres grands noms de l’architecture bruxelloise de fin 19ème – début 20ème siècle, le visage de la capitale est transformé.

Le temps néo-gothique, néo-classique et néo-Renaissance est révolu… l’ère industrielle fait place aux idées et aux matériaux neufs. Et pour adoucir leur côté gris et froid, on puise l’inspiration dans les formes de la nature, avec parfois une touche japonaise.
Ce vent nouveau dans l’architecture est une aubaine pour l’urbanisme car la population de Bruxelles croit à une vitesse folle et nécessite des milliers de nouvelles constructions chaque année.

  • Découvrez notre top 10 des maisons Art nouveau à visiter à Bruxelles :

  • 1. Le Musée Horta

    Le Musée Horta est établi dans deux bâtiments correspondant à la maison personnelle et à l’atelier de l’architecte Victor Horta. Ceux-ci représentent à merveille l’Art nouveau à son apogée. Achetée par la commune de Saint-Gilles dans les années 60, la maison est restaurée et transformée en musée, qui ouvre ses portes en 1969.

    Visite : de 14h à 17h30 du mardi au dimanche inclus. La dernière entrée possible est 17h. 

  • 2. L’hôtel Tassel

    Considéré comme l’œuvre fondatrice de l’Art nouveau, l’hôtel Tassel est reconnu patrimoine mondial de l’Unesco en 2000. Assez rapidement, on prendra conscience de l’importance de cet édifice dans l’histoire de l’architecture.

    Visite : le lieu peut se visiter sur demande, adressée à l'avance et sous réserve de disponibilités des propriétaires.

     

  • 3. La Maison Autrique

    La Maison Autrique constitue le premier hôtel particulier imaginé par Horta. Dessinée par l’architecte bruxellois en 1893, de façon à peu près concomitante avec l’hôtel Tassel, elle préfigure l’ensemble des innovations structurelles et décoratives propres à l’Art nouveau.

    Visite : du mercredi au dimanche, de 12 à 18 heures (dernière admission à 17h30).

  • 4. La Maison Cauchie

    Bâtie en 1905, la maison Cauchie porte le nom de son premier propriétaire et architecte, Paul Cauchie, surtout actif dans les domaines de la décoration et de la peinture. La façade est magnifiée par la présence de plusieurs sgraffites qui mettent bien le bâtiment en évidence.

    Visite : tous les premiers week-ends de chaque mois, de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30. (Dernière visite à 16h30)

  • 5. Le Musée des Instruments de Musique (MIM)

    Si le MIM est souvent associé au seul Old England, remarquable bâtiment de style Art nouveau et ancien commerce, les infrastructures muséales s’étendent en réalité sur trois bâtiments. Actuelle propriété de l’État belge, l’édifice en métal noir abrite, avec ses voisins donc, les collections du MIM depuis l’année 2000 ; ces collections comprennent notamment 8000 instruments, dont 1200 sont exposés au public.

    Visite : du mardi au vendredi : 9h30 - 17h00. Samedi, dimanche, jours fériés : 10h – 17h00

  • 6. L’hôtel Max Hallet

    Conçu en 1903 par Victor Horta, cet hôtel situé sur la prestigieuse avenue Louise propose une certaine sobriété en façade. Ceci correspond non seulement à l’évolution des conceptions architecturales dans le domaine de l’art nouveau aux alentours de 1900, mais également à la vocation initiale du lieu : tout à la fois habitation et bureau d’avocat de Max Hallet.

    Visite : le lieu peut se visiter sur demande, adressée à l'avance et sous réserve de disponibilités des propriétaires. www.explore.brussels

  • 7. L’hôtel Solvay

    L’hôtel Solvay, reconnu patrimoine mondial de l’Unesco en 2003, est l’une des œuvres les plus abouties de Victor Horta. Erigée sur l’illustre avenue Louise, cette grande bâtisse de 15 mètres de large est représentative des besoins d’une grande famille bourgeoise du 19e siècle.

    Visite : le lieu peut se visiter sur demande, adressée à l'avance et sous réserve de disponibilités des propriétaires. www.explore.brussels

  • 8. L’hôtel van Eetvelde

    Le plan de l’hôtel van Eetvelde, reconnu patrimoine mondial de l’Unesco en 2000 est, selon les dires de Victor Horta lui-même, le plus audacieux qu’il ait dessiné. Edmond Van Eetvelde, homme politique proche de Léopold II, est ouvert aux idées neuves, et ainsi aux nouveautés architecturales. Ne brimant en rien l’inspiration créatrice de Horta, le futur propriétaire réclame à l’architecte une maison « pour sa famille ».

    Visite : le lieu peut se visiter sur demande, adressée à l'avance et sous réserve de disponibilités des propriétaires. www.explore.brussels

  • 9. L’hôtel Ciamberlani

    L’hôtel Ciamberlani est sans doute l’une des plus belles réalisations de l’architecte Paul Hankar. Cette large bâtisse de 12 mètres, édifiée en 1897 dans l’un des quartiers les plus chers de Bruxelles, est conçue à la demande de la mère du peintre Albert Ciamberlani.

    Visite : le lieu peut se visiter sur demande, adressée à l'avance et sous réserve de disponibilités des propriétaires. www.dayoff.be

  • 10. Le Centre belge de la Bande dessinée (CBBD)

    Le Centre belge de la Bande dessinée, ancien bâtiment destiné à l’usage d’un magasin de textile, est dressé sur les plans de Victor Horta, au bénéfice de Charles Waucquez. Sauvé et racheté par l’État dans les années 80, il abrite un centre dédié à la bande dessinée.

    Visite : tous les jours de 10 à 18 heures