Une journée surréaliste avec Magritte

Une journée surréaliste avec Magritte

On dit souvent de Bruxelles, et des bruxellois, qu’ils sont surréalistes. En une journée, vous allez découvrir pourquoi !

Aux quatre coins de Bruxelles, il y a des traces de cet univers surréaliste qui semble si réel, alors qu’il n’est que rêves et imaginaire. Si cet esprit surréaliste imprègne toute la ville, et ceux qui y vivent, c’est que René Magritte et ses copains artistes y ont fait naître ce courant qui a révolutionné le monde de l’art en bousculant les codes et en inventant de nouvelles images.

Pour voir toutes les facettes surréalistes de Bruxelles, voici une journée découverte qui vous invite à marcher sur les pas de René Magritte.

  • Commencez votre journée à Jette, et poussez la porte de la vie quotidienne du peintre en visitant son ancienne maison, qui abrite le Musée René Magritte. C’est là que l’artiste a vécu avec Georgette - sa muse et la femme de sa vie - pendant 24 ans. Chaque meuble, chaque bibelot, chaque livre de l’époque sont exactement à leur place. Et c’est dans la petite cuisine qu’il passait des heures avec ses amis surréalistes, et qu’il a peint la moitié de son œuvre. A l’étage, une exposition biographique de Magritte s’invite dans les chambres.

    Maintenant, (re)prenez le tram 93 (direction Legrand), et descendez à la place Royale pour rejoindre le quartier des musées. Ce tram Magritte passe par de nombreux endroits qui ont compté dans la vie du peintre :  Schaerbeek où ses amis surréalistes vivaient ; l’église Sainte Marie où il s’est marié, ou le Jardin Botanique où il a rencontré Georgette.

    Après cette matinée bien remplie, faites une halte à la Fleur en Papier Doré, le QG  des surréalistes bruxellois dans les années 20. Vous allez vous régaler autant de son ambiance particulière que de ses spécialités bruxelloises et de ses bières régionales.

    Vos batteries rechargées, rien de tel qu’une petite promenade digestive direction le néoclassique quartier royal - et le Musée Magritte Museum - pour admirer la plus grande collection au monde d’œuvres du peintre. Dès l’entrée, vous plongez dans son univers surréaliste à travers ses nombreuses peintures, mais aussi ses dessins, ses affiches publicitaires ou encore ses photos ; et même quelques films vintages réalisés par l’artiste.

    Pour terminer cette journée en beauté : traversez le jardin du Mont des Arts et descendez jusqu’au centre-ville, direction la Bourse. Et là, installez-vous au Cirio, (que Jacques Brel fréquentait aussi !) et commandez un « Half en Half » (moitié vin blanc, moitié prosecco), une spécialité bruxelloise inventée par cette brasserie Art nouveau au charme préservé.

    Envie d’en savoir encore plus sur René Magritte et le surréalisme à Bruxelles ? N’hésitez pas à vous procurer la brochure gratuite be.magritte – be.brussels au bureau d’information touristique visit.brussels.