Alex Cameron

27/11/2017 - 27/11/2017

Alex Cameron a le déhanché facile et parfois funèbre. Il se fout bien qu’on le prenne pour un freak car c’est exactement ce qu’il est. Dans la galaxie Cameron, la tension est palpable, comme dans la nôtre, mais là-bas au lieu d’être ignorée, elle est glorifiée à coup de synthé et d’orgue. La voix d’Alex Cameron est un écho qui conte avec cynisme et espièglerie l’histoire d’une civilisation défectueuse : celle des humains bien entendu. Ne prenez pas cet air grave, car tout dans «Jumping the Shark» est célébration. Tout y est dramatique et splendide, tragique et jubilatoire.