An Die Freude

30/06/2018 - 30/06/2018

« La musique est une révélation supérieure à toute sagesse et toute philosophie. » S’il est une œuvre qui peut prétendre illustrer cette formule de Ludwig van Beethoven, c’est bien sa Neuvième symphonie qui se termine par la célèbre Ode à la joie de Friedrich Schiller. Friedrich Nietzsche estimait qu’elle élève l’homme au point qu’«il se sent flotter au-dessus de la terre au milieu de la voûte étoilée, avec le rêve de l’immortalité dans le cœur: toutes les étoiles semblent scintiller autour de lui et la terre sombrer toujours plus profondément. » Avec cette œuvre presque métaphysique, Beethoven a imprimé au genre symphonique une véritable secousse dont l’onde de choc se propagera tout au long du XIXe siècle. Notre directeur musical Alain Altinoglu dirigera ce chef-d’œuvre en ouverture du cycle complet des symphonies de Beethoven, une collaboration avec l’Orchestre National de Belgique qui s’achèvera au cours de la saison 2018–19.

Programme


Ludwig Van Beethoven Symphonie Nr. 9 d-moll, mit Schluss-Chor über Schillers Ode ‘An die Freude’, op. 125 (1822–1824)

Infos pratiques