An Die Freude

30/06/2018 - 30/06/2018

« La musique est une révélation supérieure à toute sagesse et toute philosophie. » S’il est une œuvre qui peut prétendre illustrer cette formule de Ludwig van Beethoven, c’est bien sa Neuvième symphonie qui se termine par la célèbre Ode à la joie de Friedrich Schiller. Friedrich Nietzsche estimait qu’elle élève l’homme au point qu’«il se sent flotter au-dessus de la terre au milieu de la voûte étoilée, avec le rêve de l’immortalité dans le cœur: toutes les étoiles semblent scintiller autour de lui et la terre sombrer toujours plus profondément. » Avec cette œuvre presque métaphysique, Beethoven a imprimé au genre symphonique une véritable secousse dont l’onde de choc se propagera tout au long du XIXe siècle. Notre directeur musical Alain Altinoglu dirigera ce chef-d’œuvre en ouverture du cycle complet des symphonies de Beethoven, une collaboration avec l’Orchestre National de Belgique qui s’achèvera au cours de la saison 2018–19.

Programme


Ludwig Van Beethoven – Symphonie Nr. 9 d-moll, mit Schluss-Chor über Schillers Ode ‘An die Freude’, op. 125 (1822–1824)

Infos pratiques