Ana Pi, NoirBLUE

01/12/2017 - 02/12/2017

Le bleu n’a jamais existé. Dans certaines langues anciennes comme le grec, le japonais ou l’hébreu, il n’existe pas de mot pour décrire cette couleur. Certains historiens expliquent ce vide linguistique par la rareté de l'occurrence de la couleur bleue dans la nature. D'autres disent encore que cela provient du fait que certaines sociétés n’étaient pas assez développées pour consigner cette couleur, la produire ou même la voir. Dans les langues pour lesquelles la couleur bleue n'existait pas, le mot dérive alors de la couleur noire.
Si nous examinons à la loupe la danse comme discipline, nous remarquons que la couleur noire y est particulièrement présente, qu’elle est pratiquement la seule couleur. Quels mouvements naîtraient-ils si nous appliquions la même procédure étymologique à la chorégraphie ? A quoi ressemblerait une danse bleue dont la création dériverait d’une danse que nous considérons comme noire ? D’une forme sacrée, traditionnelle et populaire jusqu’aux représentations et manifestations actuelles, liées aux communautés noires en Afrique et à la diaspora ?



FR
Choreography, dramaturgy, costumes and objects, interpretation – Ana Pi | Original Soundtrack – Jideh High Elements | Lights – Jean-Marc Ségalen |
Preparations for this dance with – Taata Mutá Imê, Samuel Mwamé, BesreKè Ahou, Ousmane Baba Sy | Diffusion : Sarah de Ganck / Art Happens | Production – Ana Pi & Météores | Plateforme chorégraphique | Co-productions & Partners :
Théâtre de Vanves // Studio residence - Centre National de la Danse // Technical residence - Das Plateau aux Ulis - Espace culturel Boris Vian // Laboratory residence - ROSA ass. 1901 // partnership - Festival Circular - Vila do Conde - Portugal // partnership
NOIRBLUE is dedicated to international activist movements #JovemNegroVivo and #BlackLivesMatter, as well as those who preceded them, demanding freedom, dignity and health for Black people worldwide.
In the framework of THE FUTURE IS FEMINIST.

Infos pratiques