András Forgách & Oksana Zabuzhko

455202

29/11/2018 - 29/11/2018

András Forgách & Oksana Zabuzhko :: © András Forgách © DR/GR András Forgách & Oksana Zabuzhko :: © Oksana Zabuzhko © DR/GR

Ces deux écrivains qui ont été confrontés à la dure réalité de la vie dans l’ancien bloc de l’Est ne reculent pas devant les souvenirs du passé. Ce passé caché a-t-il des répercussions aujourd’hui ? Et quel est le rôle du présent dans leur œuvre ? Des questions intéressantes pour ces deux auteurs originaires de pays en prise avec la droitisation, l’ingérence dans les affaires étrangères et le regain de nationalisme et de populisme ambiants.András Forgách (Budapest, 1952) est une valeur sûre dans son pays et il perce actuellement sur la scène internationale grâce à son dernier livre, No Live Files Remain. Ce roman parle de sa mère, agent secret, qui espionnait ses propres enfants pour le compte du régime. The Guardian  a consacré une page entière à sa traduction anglaise et le livre est actuellement traduit dans une vingtaine de langues .Oksana Zabuzhko (Loutsk, 1960) est l’une des auteures ukrainiennes les plus en vue. Elle a donné cours à Harvard pendant un moment et s’est fait connaître sur la scène internationale avec le roman Explorations sur le terrain du sexe ukrainien, best-seller en Ukraine, où il s’est vendu à des centaines de milliers d’exemplaires. Son dernier roman, The Museum of Abandoned Secrets, plonge dans l’histoire tumultueuse de son pays, de la Deuxième Guerre mondiale aux jours sombres qui ont précédé la Révolution orange.La conversation sera modérée par Peter Vermeersch, auteur et professeur European Studies à la KULeuven.

Infos pratiques