Antonia Baehr, Normal Dance

08/12/2017 - 09/12/2017

Antonia Baehr travaille pendant près de 15 ans comme chorégraphe mais malgré cela, Normal Dance n’est que son premier vrai spectacle de danse. 

Baehr a invité ses amies, Mirjam Junker et Pia Thilmann, à créer une œuvre avec elle. Contrairement à Antonia Baehr, Junker et Thilmann ne regardent que peu de spectacles de danse alors que beaucoup de choses les lient comme, par exemple, le fait que le corps d’aucune d’elles deux n’est entraîné à effectuer des mouvements ou des actions que l’on voit en danse. Le corps de ces trois Berlinoises se distingue par leur the embodiment of female masculinity : l’approche est ‘sérieuse’, elles possèdent des bases solides, un physique robuste et excellent dans leur bigness. 

Ce spectacle de danse a été littéralement écrit sur le corps, la morphologie et la motricité de ses trois interprètes. La structure de la représentation se base à nouveau sur un texte de Gertrude Stein extrait de l'opéra Four Saints in Three Acts, datant de 1927. La musique repose exclusivement de disques de femmes, de musiciennes contemporaines, mixées en life par Djane CC Emperatriz.

Les corps en mouvement que vous pouvez voir sur scène se tiennent loin ou proches les uns des autres. Ensemble, ils forment un paysage. Une composition de formes géométriques : des lignes, des diagonales, des parallèles, des croix, des triangles. Cette représentation semble traiter la danse comme une forme de vivre ensemble et de se disperser, d’une communauté. Un plus un, un plus deux, deux plus un, un plus un plus un et rarement, toutes les trois ensemble en harmonie. Dans tous les cas, trois fortes personnalités partageant un espace limité. Et vous ? Vous êtes invités à vous asseoir autour des danseurs – presque sur leur peau – et à les regarder.

“You look ridiculous if you dance. You look ridiculous if you don't dance. So you might as well dance.” ― Gertrude Stein, Three Lives




DE | Concept: Antonia Baehr | Performance: Antonia Baehr, Mirjam Junker, Pia Thilmann | Choreography: Antonia Baehr, Valérie Castan, Mirjam Junker, Pia Thilmann, Maya Weinberg | Artistic assistant: Valérie Castan | Movement research: Maya Weinberg | Technical direction and sound design: Carola Caggiano (DJane CC Imperatriz) | Light design: Miss Candless | With music by: Ursula Bogner, Delia Derbyshire, Sabine Ercklentz, Annette Krebs, Magda Mayas, Rie Nakayima, Andrea Neumann, Zeena Parkins, Les Femmes Savantes, Nancy Tobin, Miki Yui | Surtitles from the opera: 'Four Saints in Three Acts' by Gertrude Stein | Production management: Xenia Leydel | Internship: Joana Tischkau | Production: Alexandra Wellensiek / make up productions | Coproduction: HAU Hebbel am Ufer (Berlin), Schwankhalle (Bremen), DeVIR/CAPa - Centro de Artes Performativas do Algarve (Residency) ¬ Supported by: Hauptstadtkulturfonds Berlin | Thank you to: Lee Meir, Jack Smith, Pauline Boudry & Renate Lorenz, Irene Revell (electra), Ida Wilde (Keren Ida Nathan), Theaterhaus Mitte, a.o.

In the framework of THE FUTURE IS FEMINIST: http://beursschouwburg.be/en/event/149880/new/#!149880.

Infos pratiques