Arabella Steinbacher & Dvorák

500943

04/12/2020 - 04/12/2020

Arabella Steinbacher & Dvorák :: © Arabella Steinbacher © Peter Rigaud

Il ne faut pas s’étonner que la Symphonie d’instruments à vent ait valu à Stravinski les railleries du public lors de sa création à Londres. Cette œuvre courte n’est pas une symphonie comme le titre le laisse supposer, mais une œuvre pour orchestre d’harmonie, avec 23 instruments à vent. Dans les années 1930, Bartók a emprunté divers instruments de percussion auprès d’une fabrique d'instruments et a multiplié les expérimentations. Lorsqu'on lui a commandé une composition pour 30 cordes et peut-être aussi pour piano, clavecin ou percussion, Bartók a donc sauté sur l’occasion et composé sa magistrale Musique pour cordes, percussions et célesta. La dernière œuvre à l’affiche du programme, résolument romantique, est le Concerto pour violon d'Antonin Dvorák, interprété par la célèbre soliste allemande Arabella Steinbacher.  

Infos pratiques