Belgian National Orchestra

440733

18/11/2018 - 18/11/2018

Belgian National Orchestra :: © Nelson Freire © Gregory Favre_Decca

Re: Beethoven - C’est un scandale !  (en réponse à la Troisième Symphonie de Beethoven, "Héroïque")Des clichés montrant Margaret – duchesse d’Argyll – nue (à l’exception de son collier de perles), pratiquant une fellation à un inconnu provoque une vague d’indignation dans l’Angleterre puritaine. Son amant supposé, le ministre de la Défense, doit plier bagage. Dans Dances from Powder Her Face (1995), l’opéra d’Adès inspiré par la vie de la duchesse d’Argyll, l’humour pince-sans-rire britannique rencontre le rythme turbulent du tango et du jazz pour illustrer l’ironie du destin humain : tombée dans la pauvreté, cette ex-mondaine décadente ne parvient même plus à payer sa chambre miteuse.Le jour de sa création, le ballet Le Sacre du Printemps (1913), basé sur le sacrifice d’une jeune vierge, provoque un tel scandale que la bourgeoisie indignée et l’avant-garde se lancent dans un débat enflammé. On raconte que Diaghilev aurait allumé et éteint les lumières de la salle à plusieurs reprises pour calmer les esprits.Le dernier concerto pour piano de Beethoven n’est pas non plus accueilli très chaleureusement lorsqu’il est enfin présenté à Vienne. Trop en avance sur son temps, la musique ne plaît pas aux dames de l’aristocratie qui ont invité le compositeur à assister à un après-midi de charité. Heureusement, les temps ont changé. Nelson Freire, lauréat d’un Grammy, se fait impérial dans son interprétation du Cinquième Concerto pour piano.Écoutez la playlist "Piano Lovers" sur Spotify

Infos pratiques