Belgian National Orchestra

440752

06/01/2019 - 06/01/2019

Belgian National Orchestra :: © Elim Chan © Willeke Machiels

Avant de plonger dans la fièvre d’un club de jazz, les fauteuils rouges d’un palais de cinéma nous font de l’œil. La nouvelle année démarre sur les chapeaux de roue avec la jeune et talentueuse Elim Chan qui a fait une entrée remarquée la saison passée à la tête du Belgian National Orchestra. Valses viennoises, swing jazzy et bandes-son entraînantes : le début de l’année 2019 est placé sous le signe des rencontres inattendues et propose un véritable feu d’artifice musical.Pour le compositeur russe Shostakovitch, les années trente ont été mouvementées. Avec l’arrivée du cinéma parlant, les réalisateurs sont partis à la recherche de sonorités innovantes pour faire vivre leurs images de rêve sur grand écran. Shostakovitch, qui a composé plus de trente musiques de films au cours de sa vie, s’intéresse passionnément à de nouveaux instruments tels que le flexatone. Cet intérêt influence notamment la Première Suite de jazz de 1934.À la fin des années nonante, la partition de la Deuxième Suite (1938), qu’on croyait perdue et détruite pendant la Deuxième Guerre Mondiale, est retrouvée. Les parties manquantes sont reconstituées. Fantaisiste, Shostakovitch écrit le jazz en clin d’œil au théâtre yiddish et à la musique tzigane. 

Infos pratiques