Bernard van Orley

459972

20/02/2019 - 26/05/2019

Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Joris van Zelle, 1519. Brussels, Royal Museum of Fine Arts Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Portrait de Marguerite d'Autriche  © Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique / Koninklijke Musea voor Schone Kunsten van België Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Retable de Saint Jean Baptiste : Décollation de saint Jean Baptiste / Martyrdom of St John the Baptist, c.1514 © photo Bruce Sch Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Retable de Saint Jean Baptiste : Naissance de saint Jean Baptiste / The Birth and Naming of Saint John the Baptist, c.1514-15 © Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Vierge à l'Enfant / The Virgin of Louvain, c. 1519 © Photographic Archive. Museo Nacional del Prado, Madrid Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Triptique Haneton, c. début 1520 © Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique / Koninklijke Musea voor Schone Kunsten van België Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Retable de Saint Martin : Saint Martin adorant la Vierge à l'enfant / Virgin and Child adored by St Martin, 1514 Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Retable de Saint Martin : Saint Martin fait chevalier par l'empereur Constantin / The Knighting of Saint Martin by the Emperor Bernard van Orley :: © Bernard van Orley et atelier, Tryptique de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (panneau central), MBAAB : vers 1520-1535 © C2RMF/Alexis Komenda Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Bataille de Pavie : Abandon du camps retranché, c. 1528-1531 © Museo e Real Bosco di Capodimonte - Ministero dei beni e delle a Bernard van Orley :: © D'après Bernard van Orley, Le Mois de mars ou Le Signe du bélier ou La chasse au faucon, de la tenture dite des Chasses de Maximilien, c. 1531-33 Bernard van Orley :: © D'après Bernard van Orley, Quatrième tapis de la série Légende de Notre Dame du Sablon, c. 1516-18 © RMAH, Brussels Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Sainte Hélène devant le pape à Rome / De heilige Helena voor de paus in Rome, c. 1510  début 1520, © Musées Royaux des Beaux-A Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Charlemagne Depositing the Relics of the Passion at the Cathedral of Aachen, c. 1510  début 1520 © Su concessione del Minister Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, La Sainte Famille, c. 1521 © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Jean IV de Nassau et sa femme Marie van Loon-Heisberg / Johan IV van Nassau and His Wife Maria van Loon-Heisberg, c. 1530-35 © Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Portrait du médecin Joris van Zelle, c. 1519 © Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgi Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Portrait de Marie Haneton, c. 1518-1519 ©  National Galleries of Scotland Bernard van Orley :: © Bernard van Orley, Autoportrait de Bernard van Orley, détail du Polyptyque de Job et de Lazare, c. 1521 © Musées Roy

Bernard van Orley est l’une des figures clés de la Renaissance flamande. BOZAR et les grandes institutions belges unissent leurs forces pour la toute première grande exposition monographique consacrée à cet artiste du XVIe siècle. Van Orley était peintre à la cour de Marguerite d’Autriche et de Marie de Hongrie, il était surchargé de commandes et fut, à un très jeune âge, à la tête de l’un des plus grands ateliers de son époque. Il peignait des tableaux religieux, mais concevait aussi des tapisseries et des vitraux. L’exposition met particulièrement en valeur ses portraits, qui lui ont permis d’intégrer un impressionnant réseau de conseillers politiques, d’ecclésiastiques  influents et de penseurs humanistes. Son œuvre est en dialogue constant avec celle de ses contemporains, comme Albrecht Dürer et Raphaël.Pour la première fois, des œuvres de Van Orley des quatre coins du monde sont rassemblées dans une exposition, là où elles ont jadis été créées. Une chance unique de (re)découvrir ce maître bruxellois.