Daniel Lozakovich

441590

16/12/2018 - 16/12/2018

Daniel Lozakovich :: © Alexander Romanovsky © 2018 Annemiek Kool

Signer un contrat à l’âge de quinze ans avec Deutsche Grammophon n’est pas à la portée de tout le monde. Daniel Lozakovich peut s’en targuer. Cet enfant prodige suédois, aujourd’hui âgé de dix-sept ans, a déjà sorti un premier album sur le prestigieux label de musique classique. Et cela ne s’arrête pas là : les concerts et les collaborations se multiplient dans des salles telles que le Théâtre des Champs-Elysées, l’Opéra Comique et le Théâtre Mariinsky, en compagnie d’artistes comme Daniel Hope, Martin Fröst ou Maxim Vengerov. Quant à Alexander Romanovsky, si son âge fait le double de celui de Lozakovich, on peut difficilement le classer parmi les plus anciens. Lui aussi mène une carrière à succès jalonnée de concerts au Concertgebouw d’Amsterdam, au Tchaïkovsky Concert Hall ou encore à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia.

Infos pratiques