Danish String Quartet

513325

15/03/2022 - 15/03/2022

Danish String Quartet :: © Caroline Bittencourt Danish String Quartet :: © Lars Skaaning

Cette saison, le célèbre Danish String Quartet lance le projet quadriennal DOPPELGÄNGER. Quatre premières mondiales d’autant de compositeurs connus se verront associées à des oeuvres majeures du répertoire de musique de chambre de Franz Schubert. Pour son premier compositeur, le Danish String Quartet a fait appel au Danois Bent Sørensen. Sa musique « me rappelle ce que je n’ai jamais entendu auparavant », a un jour dit de lui le compositeur norvégien Arne Nordheim. Une acoustique inédite, enrichie de répétitions et d’échos éthérés, caractérise son langage musical où la polyphonie Renaissance s’insinue entre la musique atonale de Schönberg et les tonalités chaleureuses du romantisme.

Bent Sørensen s’est inspiré du dernier quatuor à cordes de Schubert. Cette composition, l’une des oeuvres les plus complexes du compositeur autrichien, est plus proche des symphonies de Bruckner et de Mahler que de la forme du quatuor à cordes. Passant allègrement du « himmelhoch jauchzend » au « zum Tode betrübt », le quinzième quatuor à cordes de Schubert joue sur le clair-obscur dans une alternance rapide de tonalités mineures et majeures. Les trémolos créent un effet dramatique, tandis que les longues lignes mélodiques rappellent la musique folklorique.

Après la première belge de la nouvelle composition de Sørensen, le Danish String Quartet jouera également un arrangement de Der Doppelgänger, un lied de Schubert tiré du cycle Schwanengesang (Le Chant du Cygne), sur un texte de Heinrich Heine. Un homme passe devant la maison de la femme qu’il a jadis aimée. La silhouette que, terrifié, il entre-aperçoit dans l’embrasure de la porte, n’est autre que son sosie, jeune.

Flagey, Klarafestival

€ 41 > € 26

Infos pratiques