David LaChapelle - 'New World'

11/10/2017 - 18/11/2017

MARUANI MERCIER est heureuse d'annoncer l'exclusivité mondiale de la nouvelle série de David LaChapelle, New World, à notre galerie de Bruxelles, commençant le 11 octobre 2017. Considéré comme l'un des photographes les plus influents des trente dernières années, cette exposition profonde révèle la créativité de LaChapelle depuis qu'il a cessé, il y a dix ans, de faire des portraits de célébrités et la photographie de mode.

Cette exposition exceptionnelle marque le cinquième solo show de LaChapelle chez MARUANI MERCIER. En collaboration avec BAM Mons, elle met en évidence l'émergence de LaChapelle dans une renaissance, où il utilise des artéfacts de notre civilisation et les transcende dans des paraboles de l'illumination et du miraculeux.

Avec cette nouvelle série, New World (2017), LaChapelle revient au processus analogique et à la figure humaine, axée sur l'idée du paradis et les représentations de la joie, de la nature et de l'âme. Pour découvrir les édifices de l'éternel et de la métaphysique, l'artiste peint ses négatifs avec des pigments photographiques. Inspirée par les peintres symbolistes Odilon Redon et William Blake, mais aussi des vieux maîtres tels que Michelangelo, New World invite à méditer les questions spirituelles.
Dans la série Gas (2012), LaChapelle imagine des scènes où le «spectacle éblouissant et l'esthétique futur rétro des stations-service détournent les dangers de leur fonction». Dans les jungles tropicales, les forêts et les déserts, les stations de LaChapelle rappellent les peintures d'Edward Hopper, tout en imaginant “un futur archéologue qui découvre une station-service, comme si c'était un vestige, tel un temple Inca de nos jours”.

Aristocracy (2014) montre plusieurs scènes dramatiques dans lesquelles des avions traversent une atmosphère dense. Une provocation vers le 21ème siècle, LaChapelle explore "le monde des jets privés et l'univers à part où ils vivent".

Pour Self Portrait as a House (2013), LaChapelle a construit une maison américaine à taille réelle, mettant en scène les expériences de l'artiste, dramatisées dans les nombreuses chambres du bâtiment.

Seront aussi exposés Icarus (2012), un jeune Grec perdu dans un océan d'ordinateurs abandonnés, une interprétation moderne et surréaliste par LaChapelle du symbolique Rebirth of Venus (2009) de Botticelli et Nativity (2012), une œuvre qui représente la naissance de Jésus en Afrique.

MARUANI MERCIER est ravie de dévoiler cette exposition déterminante dans laquelle LaChapelle va au-delà la mortalité pour révéler un nouveau monde.

David LaChapelle, New World ouvre ses portes le 11 octobre jusqu'au 18 novembre 2017 à MARUANI MERCIER, avenue Louise 430, à Bruxelles.

Infos pratiques