De Barbaren

503619

19/03/2021 - 19/03/2021

De Barbaren

Des vagues de racisme, de machisme et d’homophobie déferlent, des transferts de milliards d’euros sont pratiqués sans vergogne, des scandales de corruption mondiale étouffés.  Mais sous la devise « le foot nous unit », tout passe.  Dans une ville comme Glasgow, la violence domestique augmente de 30% quand les Celtics et les Rangers s’affrontent.  Fréquemment un joueur africain se voit balancer une peau de banane à la tête. Après chaque Coupe du Monde, la ville organisatrice se retrouve dans un marasme financier qui touche en premier ses citoyens les plus pauvres. Le joueur professionnel nigéro-brittanique Justinus Soni Fashanu s’est suicidé après avoir fait son coming out, anéanti par les obscénités scandées à son égard durant ses matchs.  Mais malgré tout cela, les matchs continuent, à fond les ballons.  De Barbaren nous fait partager l’univers de quatre joueurs de foot blessés ayant pour mission de former une équipe afin de remporter « la victoire ». Mais contre qui ? Tant qu’il n’y a pas d’opposant commun à combattre, ils sont adversaires les uns des autres et c’est chacun pour soi. Les joueurs se battent contre les préjugés, draguent le public et montrent patte blanche devant les yuppies qui détiennent les gros portefeuilles.  

Infos pratiques