Designing the night. A visual history of Belgium’s nightclubs scene

452358

01/03/2019 - 29/09/2019

Designing the Night célèbre le riche design passé des éléments graphiques de la vie nocturne belge. À la fin des années 1980 et durant les années 1990, la culture des clubs a atteint son apogée en Belgique : des bâtiments inoccupés du centre historique de diverses villes sont devenus de hauts lieux de l’art et de la musique, tandis qu’à la campagne, des demeures voisines de grands axes routiers ont été transformées en des espaces qui ne prenaient vie que la nuit. À l’intérieur, des miroirs, de la musique et des corps sautillants donnaient vie à un monde artificiel, sous des faisceaux laser multicolores qui illuminaient les nuages crachés par les générateurs de brouillard. Attirés par cet univers fascinant offert en partage, des jeunes de l’Europe entière descendaient dans les clubs belges afin de danser jusqu’au bout de la nuit et même bien après que le soleil se soit levé.

Souvent, les flyers et les affiches étaient les seuls éléments physiques qui rappelaient les fêtes qui avaient eu lieu la nuit précédente. Généralement réduits à leur fonction de bien de consommation à rotation rapide et destinés à faire venir un maximum de personnes dans les clubs, ces éléments graphiques éphémères, lorsque nous les regardons de plus près, font apparaître un large éventail de modes de vie, de stratégies graphiques, de sous-cultures, de genres musicaux, d’identités et de créativité nourris par la vie nocturne belge. L’exposition rassemble une collection d’éléments graphiques jamais présentés auparavant, notamment de clubs emblématiques tels que le Mirano, le Fuse, le Plan K, le Boccaccio, La Rocca, le Carré et bien d’autres.

Infos pratiques