Dialogues de l’Orgue

17/09/2017 - 17/09/2017

Suite à la formidable participation de La Choraline à son opéra Frühlings Erwachen, Benoît Mernier a composé une nouvelle œuvre pour le Chœur de jeunes de la Monnaie et grand orchestre. Puisant chez la poétesse Emily Dickinson, une voix majeure des débuts du modernisme américain, il a mis en musique sept de ses poèmes – « en balance entre la nature et le sacré » – dont la simplicité énigmatique entre particulièrement bien en résonnance avec l’univers des jeunes filles du chœur. Lors de ce concert donné dans le cadre du Festival d’orgue de Bozar, l’organiste Benoît Mernier côtoiera des compositeurs qui ont écrit des pièces phares pour cet instrument, comme Poulenc (notre fil rouge de la programmation de l’automne) ou encore Barber et son exubérante Toccata Festiva. Et Debussy? Ses Nocturnes ne quittent jamais la table de travail de Mernier... Á l’issue de ce programme très diversifié, nous dirons peut-être en écho à Dickinson : « J’ai entendu la parole de l’Orgue, parfois. »

Programme


Francis Poulenc Litanies à la Vierge Noire (Notre-Dame de Rocamadour), FP 82 (1936/1947)
Claude Debussy Trois Nocturnes (1897–1899)
Samuel Barber Toccata Festiva, op. 36 (1960)
Benoît Mernier Dickinson Songs (World Premiere, commission of La Monnaie)

Infos pratiques