EXPO Save | Change the City - Unbuilt Brussels #01

23/06/2017 - 24/09/2017

L’expropriation des habitants du quartier des Marolles pour faire place à l’agrandissement du Palais de justice, les Halles Centrales qui doivent céder leur place à un nouveau parking (le Parking 58, vous connaissez?), l’idée absurde de l’autostrade urbaine, la destruction de la Maison du Peuple de Victor Horta, le plan Manhattan qui transforme le quartier Nord résidentiel en un quartier d’affaires à la façon américaine : dans les années 1950 et 1960 la bruxellisation fait des dégâts. Bruxelles ressemble à une ville en destruction dans une période sans guerre. La ville est livrée aux promoteurs. Des quartiers entiers sont détruits. Les habitants sont expropriés. Et ceci avec le soutien du gouvernement. La philosophie ? La ‘modernisation nécessaire’ de la ville. Mais la résistance s’organise. Les premiers comités de quartier naissent et le peuple se révolte. Les soixante-huitards ont un objectif clair. Deux associations voient le jour : les Archives d’Architecture Moderne et Sint-Lukasarchief. Elles défendent les intérêts des Bruxellois, l’héritage urbain, l’architecture et le patrimoine. En 2017, elles sont regroupées au sein de la Fondation CIVA.

Infos pratiques