Festival des Libertés - Les Partisans du chant

22/10/2017 - 22/10/2017

Aurélie Charneux - Belgique
Avec La mère de nos mères, l’ardente musicienne Aurélie
Charneux enfante intégralement – musique, texte, concept
– son premier projet personnel, inspiré par Lucy, la première
femme, l’essence de l’humanité. Elle ramène à la nature primitive autant qu’elle bouscule ses contemporaines et interpelle la femme future, non sans une pointe de cynisme. Ses différentes facettes sont chantées, récitées, slamées, criées sur des musiques venant de contrées lointaines, dans un climat fougueux, vibrant et organique. Tout en simplicité… volontaire.
Batlik - France
Viscéralement indépendant, militant anti-industriel du
disque, Batlik n’en est pas moins (auto)productif et enregistre
un album par an, dont XI lieux, le onzième. Au fil de l’oeuvre,
l’écriture de ses chansons espiègles et mélancoliques
a progressé du plaidoyer à la poésie. Désormais tout en
subtilité, dans les mots dictés, le phrasé syncopé et la voix
caressante au timbre unique. Les thèmes aussi ont mûri
tout en maintenant un fil conducteur : la ponctuation du
malheur et la ponctualité de la riposte. Et puis la subtilité
contre la barbarie.
Kacem Wapalek - France
Artiste multiforme, virevoltant et hyperactif, Kacem Wapalek
se balade aux confluences du slam, du rap et de la chanson,
avec quelques influences jazz, raï et reggae. Son écriture est
aussi ludique que son imagination est fertile et son propos en
prise sur l’époque corrompue. Jonglant avec les sonorités
et les sens dissimulés qu’il aligne à la mitraillette, il s’est fait
champion toutes catégories des allitérations, assonances,
antanaclases et autres contrepèteries. Sur scène, son
énergie est aussi imprévisible que communicative.

Infos pratiques